[#PLIB2018] Scythe T1 / La Faucheuse T1

Neal Shusterman, 2016

Résultat de recherche d'images pour "scythe t1"

#ISBN:9782221198674

* Avant toute chose, l’Agence tient à communiquer qu’il ne reste qu’une semaine pour participer au concours ! Assez peu de participations pour l’instant, tu as donc toutes tes chances de gagner et j’espère que j’ai fait le bon choix en proposant un concours qui demande un peu d’efforts… Ca me semblait quand même plus rigolo ! *

Je termine enfin mes chroniques du Prix de l’Imaginaire, presque sur le gong puisqu’il ne reste que jusqu’à la fin du mois pour voter pour le gagnant. Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu autant avant de lire ce titre, peut-être parce qu’il me provoquait un mélange d’impatience et d’appréhension (envie de le lire, mais peur de tomber sur une histoire lue et relue). Et pourtant, j’ai passé un très, très bon moment en compagnie de ce livre, et je suis ravie de terminer la sélection sur cette note positive.

Dans un futur pas si lointain, l’espèce humaine a éradiqué la mort. Pour réguler la population, certains hommes ont pris le rôle de Faucheurs et tuent des gens selon un système qu’ils définissent, pour respecter des quotas. S’ils ont une place très importante et reconnue dans la société, ils sont également craints et ne laissent personne indifférent. Malgré leurs fortes réticences, Citra et Rowan sont choisis comme apprentis par le même Faucheur et plongent du mieux qu’ils peuvent dans ce cercle très fermé, au-dessus des lois et aussi cruel que fascinant.

Avec la référence d’Hunger Games sur la couverture, je m’attendais à un roman jeunesse traditionnel, avec des adolescents qui voient leur monde changer et sont forcés de s’adapter, une petite histoire d’amour pour pimenter le tout et des préoccupations pas toujours rationnelles (attention, j’ai beaucoup aimé Hunger Games hein ! Mais je l’ai lu à sa sortie, il y a dix ans, et je n’étais pas sûre d’être encore le public cible pour ce genre d’histoire). Mais dès les premières pages, j’ai été surprise du soin apporté à la construction de cette société du futur : clairement, ce n’est pas un simple décor pour poser un énième scénario ado standard, mais bien un élément très important du livre et qui est développé dans les moindres détails.

Chaque chapitre est accompagné d’un extrait de journal intime d’un Faucheur, qui contribue à donner les codes et les différents points de vue de cette profession hors du commun. On y apprend les commandements originels, les méthodes de sélection de la victime, les choix d’armes, les cas de conscience, les procédés qui varient d’un Faucheur à l’autre, les rituels qui se mettent en place et les éternels questionnements liés à ce métier. J’ai adoré ces parenthèses qui enrichissent cette dystopie et la rendent plus concrète, plus crédible et plus glaçante.

Bien entendu, on y parle abondamment de la mort, mais c’est aussi le moyen d’ouvrir d’autres types de questions, comme la vie quotidienne d’un immortel et plus généralement d’une société d’immortels : alors qu’ils auraient un temps infini pour apprendre une foule de disciplines, voyager, se perfectionner dans tous les domaines et passer du temps de qualité avec leurs proches, les habitants de MidMerica vivotent à peine, trouvant toutes les occupations les plus abrutissantes et divertissantes possibles pour oublier qu’ils n’ont aucun but à poursuivre.

Les personnages qu’on suit, Citra et Rowan, ne sont pas encore tout à fait touchés par ces problèmes : ils n’ont que seize ans, et contrairement à certains adultes qui se sont fait rajeunir plusieurs fois, ils n’ont jamais connu le monde des mortels et sont donc bien plus préoccupés par leur initiation au métier de Faucheur, qui est contraire à tous leurs codes moraux. J’aurais probablement aimé découvrir cet univers à travers les yeux d’un adulte qui serait plus concerné par la problématique de l’immortalité, mais ce regard neuf et dynamique est tout aussi intéressant (et les journaux intimes complètent parfaitement le tableau).

Je ne veux pas trop parler du scénario puisque comme d’habitude, j’aime mieux chroniquer des sagas entières que des tomes séparés pour avoir une vue d’ensemble, mais là aussi, j’ai été agréablement surprise : certains retournements de situation sont attendus, mais globalement on évite quelques pièges récurrents des romans jeunesse et je me suis rapidement pris d’affection pour Rowan et pour Citra, j’avais donc bien envie de savoir ce qui allait leur arriver. D’ailleurs, ce premier tome est déjà très dense et je n’ai vraiment pas eu le temps de m’ennuyer.

Bref, tu l’as compris, c’était une lecture fort sympathique et qui a su me convaincre malgré mes appréhensions. Le tome 2 est déjà dans ma liste, je vais probablement l’acheter bientôt pour avoir l’histoire en tête, d’autant qu’on m’a déjà dit qu’il était à la hauteur des attentes du premier alors j’ai hâte de voir ça ! Je te le recommande si les sujets t’intéressent, il a de très bonnes idées et il se lit avec beaucoup de facilité.

Pour le PLIB, il se place en très bonne position dans mon classement final, mais je te dévoilerai tout ça la semaine prochaine. J’ai en tout cas fait de belles découvertes au cours de cette année de concours, et j’en profite pour te rappeler d’aller soutenir le projet Ulule, qui nous permettrait de clore cette édition en beauté avec une fantastique remise de prix !

Il ne me reste plus qu’à te proposer une musique de fin (et à te rappeler de participer à mon concours, des fois que t’aurais oublié entre le début et la fin de cette chronique), et là je t’avoue que j’ai dû pas mal me gratter la tête. J’ai fini par jeter un oeil à la bande originale du premier film Hunger Games, parce qu’il y a de bien jolis morceaux dans le tas, et c’est « Kingdom Come » de Civil War qui a retenu mon attention. Ca tombe bien, je crois bien que je ne t’avais jamais parlé de Civil War, alors que j’aime beaucoup ce groupe : un mélange de voix féminine et masculine qui fonctionne à merveille, de la guitare acoustique et un côté folk, tous les ingrédients pour me plaire (et puis ce mélange homme/femme fonctionne bien avec Scythe, quand on y pense).

17 commentaires sur “[#PLIB2018] Scythe T1 / La Faucheuse T1

Ajouter un commentaire

  1. J’ai bien aimé Hunger Games, moi… /tousse/ (même si l’écriture était très médiocre, certes)

    Ca me rassure ce que tu dis sur ce livre. Le résumé me donnait l’impression qu’il était intéressant, mais sans en être certaine, surtout avec des succès comme celui-ci, qui peuvent fausser un peu ton jugement au départ… Il m’a l’air très intelligent en tout cas ! Sans savoir si je vais le lire un jour, je le regarderai d’un bon oeil si j’ai l’occasion un jour !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais j’ai aimé aussi hein, attention ^^ J’ai surtout peur des histoires réchauffées, mais là heureusement ce n’était pas le cas 🙂

      Oui, j’avais peur qu’il passe trop à côté du sujet qui m’intéressait aussi, et finalement je me suis laissée happer. Beaucoup de thèmes abordés pour la taille et le genre du roman, c’est un très bon point pour moi ! Ca vaut la peine de tenter si on est un peu méfiant du YA, je trouve qu’il évite certains gros pièges ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Bon avec Kaka on participe au concours hein, juste pour faire encore plus espion on t’y enverra à la dernière minute (et pas du tout parce qu’on pinaille)
    Bref j’attendais cette chronique ! Et donc bin ça y est nos avis divergent un chouilla vu que j’ai un peu moins d’enthousiasme sur ce titre que toi (mais c’était sympa quand même) !
    Bises Poulette !
    Kin

    Aimé par 1 personne

    1. Haha parfait, je prends note ! Hâte de voir ça 😊😊
      Oui c’est vrai, je me rappelle que tu avais été moins emballée 🙂 moi j’ai pas adhéré à toutes les pirouettes scénaristiques, mais l’univers était suffisamment cool pour que je ferme les yeux sur les trucs un peu gros ^^

      Aimé par 1 personne

  3. C’est justement l’univers qui n’est pas là juste pour faire un joli décor que j’ai été entièrement enchantée. Enfin de la YA pas con et dont on sent que l’auteur y a mis beaucoup de temps, de réflexion etc pour son univers. Tu vas voir, le tome 2 est encore meilleur de ce point de vue là (enfin je trouve ! ^^)

    PS : j’ai vu passer ton chouette concours, j’y pense depuis une semaine, mais je suis très très nulle pour trouver des idées de photo etc. Moi tout ce qui touche la créa manuelle, j’suis généralement aux fraises. Je vais voir si je peux pas tenter un truc ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, on est d’accord ! Son truc est vraiment bien pensé et on le découvre petit à petit, ce qui est encore plus chouette 🙂 Hâte de lire le 2 !
      Ohhh mais oui, participe !! T’as encore jusqu’à demain soir 😀 Tu peux aussi dessiner ou faire un montage photo ou faire à peu près comme tu veux hein 😉

      J'aime

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :