[La ME du mois #PLIB2019] The Big History Show

#ISBN9791097570156

Jeanne Bocquenet-Carle, 2018

Qui dit « ME du mois » dit chronique commune (il n’est jamais trop tôt pour ancrer de bonnes habitudes dans l’esprit des gens), et parmi les différents titres du catalogue de Marathon, c’est le premier tome du Big History Show que nous avons choisi de lire ensemble, Cha’ et moi. Comme avec Rozenn il y a deux mois, nos avis se rejoignent (on fait une bonne équipe !), nous avons donc écrit cette chronique en nous partageant les paragraphes. Si tu ne reconnais pas nos plumes respectives, Cha’ est en bleu et je suis en noir !


Dans le futur, l’homme a enfin percé le secret de la machine à voyager dans le temps. Et bien évidemment, l’appât du gain n’est jamais loin et les médias se sont rapidement emparés de cette invention : bienvenue dans The Big History Show, la première télé-réalité qui te plonge réellement dans le passé ! A travers différentes épreuves, les dix candidats devront s’adapter à leur environnement, revivre des événements historiques forts et surtout risquer leur vie pour atteindre l’objectif et remporter la cagnotte.

Ce roman nous plonge donc dans un décor de télé-réalité futuriste avec machine à remonter le temps en option (assez centrale tout de même, l’option). Mais on y retrouve les codes de la télé-réalité telle qu’on la connaît (ou telle qu’on préférerait ne pas la connaître), grâce à ça je ne me suis pas sentie perdue une seconde dans cet univers. De plus, le concept de l’émission est bien expliqué, y compris d’un point de vue éthique et j’ai bien aimé le fait que l’autrice aborde ces points-là. On voyage un peu au cours de la lecture, dans différentes époques historiques pas très joyeuses, dont je ne vous parlerai pas pour vous laisser la « surprise »… On ne s’attarde de toute façon que très peu dans chaque lieu, les piliers du roman étant bien l’émission et les réactions des candidats.

Les personnages sont plutôt sympathiques : très contrastés et finalement assez représentatifs de la télé-réalité telle qu’on la connaît, ils ont été sélectionnés pour remplir des rôles bien précis et stéréotypés et sont tout à fait crédibles dans cette logique-là. On suit plus particulièrement Coline, qui a été inscrite par sa soeur et n’est pas tout à fait certaine de ce qu’elle fait là : je l’ai trouvée assez naïve par moments, mais tout de même attachante et débrouillarde. Sinon, on a le gentil beau gosse, la peste qui est prête à tout pour gagner, la mère qui fait sa crise de la quarantaine, … Autant d’étiquettes classiques qui n’offrent que peu de nuances aux différents personnages. Mais le roman est court et le rythme soutenu, le but n’est pas de creuser la psychologie des gens. Dans un cadre de divertissement, ils remplissent donc bien leur rôle.

J’ai trouvé l’intrigue sympa, c’est rythmé et ça se lit très facilement. Ça fonctionne plutôt bien dans l’ensemble, mais je ne me suis pas attardée sur le côté « voyage dans le temps », sujet qui me donne les ¾ du temps des nœuds au cerveau (je ne suis pas une scientifique, au cas où vous vous poseriez la question). L’histoire est assez rapide, beaucoup d’éléments ne sont pas particulièrement développés, mais ça ne m’a personnellement pas dérangée. Quelques questions peuvent se poser quand on creuse un peu, mais selon moi cette lecture est vraiment à prendre comme une télé-réalité, c’est un divertissement, avec lequel on passe un bon moment (et du coup le parallèle avec la télé-réalité s’arrête là aha).

Il y a un côté voyeur carrément malsain dans le récit, j’ai trouvé que certains passages allaient loin, mais quand on y réfléchit ça correspond totalement à ce que certaines émissions peuvent proposer… Et c’est inquiétant, si vous voulez mon avis ! Quelques éléments de réflexion intéressants sont disséminés dans le roman, pas forcément de manière très poussée, mais ça amène à cogiter un peu au cours de la lecture, voire même une fois qu’on a refermé le livre.

Au niveau de la plume, par contre, j’ai eu quelques soucis : autant Cha’ que moi sommes tombées sur plusieurs coquilles qui ont un peu contrarié notre amour de l’orthographe, et sur quelques tournures de phrase parfois maladroites. En-dehors de ça, l’écriture est fluide et dynamique, on prend très vite nos marques dans les différents environnements et le roman se lit sans difficulté. Le ton s’adapte tout à fait au public jeunesse et j’ai aimé la diversité des points de vue, ce qui permet de suivre l’émission sous plusieurs angles (on oscille entre les candidats et la production tout au long du roman).

Bref, c’est un roman agréable à lire et divertissant. Si on garde en mémoire que c’est un roman jeunesse et qu’on n’essaie pas de trouver une logique au système de voyage dans le temps (qui est un sujet terriblement risqué lorsqu’on essaie de le rendre cohérent), il remplit bien son rôle et amène une originalité bienvenue par son cadre et son propos ! J’en attendais peut-être un peu plus, et je suis restée sur ma faim sur certains points, mais je ne suis pas tout à fait dans le public cible et il m’a tout de même fait passer un bon moment.

De mon côté je n’en attendais rien de spécial, ce qui explique sûrement que je sois un poil plus enthousiaste, j’ai vraiment aimé ce côté télé-réalité que je ne retrouve pas souvent dans mes lectures, ou pas traité sous cet angle !


Pour la musique, on te laisse sur le générique de Dr. Who, pour des raisons évidentes. Rendez-vous dimanche prochain chez Cha’ pour découvrir la chronique du premier tome des Contes d’Erenn !

12 commentaires sur “[La ME du mois #PLIB2019] The Big History Show

Ajouter un commentaire

  1. A reblogué ceci sur Dans la bulle de Chaet a ajouté:

    Hello !

    Comme on vous le disait dimanche dernier avec Maned wolf, notre rendez-vous La ME du mois est consacré ce mois-ci aux éditions Marathon.

    Vous pourrez retrouver notre première chronique, à deux voix/quatre mains/un cerveau et demi (je ne vous dirai pas à qui est le demi) sur son blog !

    On vous y parle de The big history show – L’émission de Jeanne Bocquenet-Carle.

    Bon dimanche à tous 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Doctooor quiiii ? ❤
    Sinon je ne sais pas trop si ça me tenterait parce que j’ai tendance à me faire des noeuds au cerveau avec les histoires de voyage dans le temps, mais si ce n’est mentionné que sur deux lignes…
    Et puis grosse appréhension des télés réalités après Phobos en plus…
    Bref Plouf grosse reloue^^ Mais Plouf fort ravie que vous ayez aimé un peu quand même !

    Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :