[Editions Zoé] 33 tours & Stand-by

Il y a déjà quelques mois, j’ai reçu un colis de la part des éditions Zoé, une des principales maisons d’édition en Suisse Romande (et leur catalogue regorge de pépites). C’est eux qui m’ont contactée, pour me proposer plusieurs titres en service de presse, et j’ai évidemment accepté avec un énorme plaisir. J’ai pris un peu de temps pour les lire, mon rythme de vie étant toujours fluctuant, mais c’est désormais chose faite et j’ai hâte de te les présenter. Sans plus attendre, voilà les bestioles !

David Chariandy – 33 tours (2018)

Ce roman parle de deux frères, Michael et Francis, qui grandissent dans une banlieue difficile de Toronto. On alterne entre le présent, avec un Michael qui essaie de donner du sens à la disparition de son frère et de reconstruire sa vie, et les flash-back de leur enfance dans ces quartiers impitoyables.

Beaucoup de poésie dans cette plume et de profondeur dans ces mots. C’est un livre très court et percutant, qui va droit au but. Sur le site des éditions Zoé, on trouve une brève interview de l’auteur et j’ai aimé l’entendre parler de cette histoire : comme il le dit très bien, c’est un roman sur la masculinité et le fait de « devenir un homme », un roman sur l’amour fraternel et sur la perte, un roman qui ouvre une porte sur un quotidien qu’on ignore trop souvent.

La traduction est très agréable, j’ai beaucoup aimé la qualité du papier et le choix de la couverture, bref c’est un très bel écrin pour une histoire touchante, sincère et tout en nuances. Je ne connaissais pas l’auteur, mais ça m’a donné envie de découvrir son premier roman, Soucougnant, également traduit chez Zoé. Je recommande ! Tu peux d’ailleurs trouver un extrait ici, si mon propos t’as rendu curieux.

Collectif – Stand-by Saison 1 (2018)

standby.JPG

Autre excellente surprise, cette histoire sous forme de saga divisée en saisons, à la manière des séries TV. Quatre « épisodes » de moins de 200 pages pour la saison 1, au rythme soutenu, avec des retournements de situation, du suspense et des personnages attachants… Je ne te le cache pas, je les ai binge-watché comme je le fais pour des séries addictives à la télé !

Le postulat de départ est très simple : dans un futur très proche, un volcan entre en éruption avec une violence folle, plongeant l’Europe dans un chaos progressif. Les avions ne décollent plus, les nuages de cendre se rapprochent, et plusieurs personnes vont se retrouver coincés dans des situations délicates. Un groupe d’étudiants qui faisait un camp écologique au Groenland, une jeune femme en route pour New York bloquée à l’aéroport, une bande d’amis en vacances au Monténégro, bref, une belle palette de personnalités fortes et réalistes dont les destins s’entrecroisent et se redessinent.

Le format n’est pas la seule originalité de ce roman, puisqu’il a été écrit à trois plumes : Daniel Vuataz, Aude Seigne et Bruno Pellegrino se sont réunis pour composer cette fresque, et si le processus t’intéresse, là aussi des vidéos sont disponibles sur le site de Zoé.  Je craignais un peu les mélanges de styles, mais je dois dire que le résultat est très réussi : les chapitres sont fluides, on ne sent pas particulièrement de rupture entre les différentes trames narratives, on sent que le tout a une cohérence et que, plus qu’un patchwork, on a entre les mains un projet réfléchi et construit à trois.

Je te le disais, le scénario m’a vraiment tenue en haleine : l’idée est tout à fait crédible, je me suis projetée dans cette ambiance d’angoisse et d’incertitude et j’ai enchaîné les quatre romans sans m’en rendre compte. Comme dans toute bonne fin de saison, j’ai vraiment hâte de voir sortir la suite et de retrouver tout le monde, le suspense a fonctionné sur moi et je sauterai sur la saison 2 dès sa parution, c’est certain !

Tu l’auras compris, j’ai vraiment apprécié la démarche de ce projet : on a de chouettes jeux de style, une belle alchimie, les histoires sont bien équilibrées les unes par rapport aux autres et se font parfois écho de manière très agréable. Chapeau aux trois auteurs pour avoir créé un si beau produit, et à l’illustrateur également, Frédéric Pajak, puisque chacun des tomes est agrémenté de grands dessins en noir et blanc qui renforcent l’atmosphère toute particulière de cette Europe post-éruption. Je souligne là encore le soin apporté à l’objet livre, tant par ses illustrations que par le soin apporté à la mise en page et aux matériaux. Vivement la suite !


Bref, je suis ravie de pouvoir te parler de produits du terroir, puisque la littérature suisse est rarement sur le devant de la scène et qu’elle regorge de pépites insoupçonnées. Je suis vraiment conquise par le travail des éditions Zoé, et j’ai déjà craqué pour d’autres titres de leur catalogue entre-temps, donc tu devrais les recroiser prochainement par ici. Si j’ai pu élargir un peu tes horizons littéraires, ma mission est réussie, et si tu as déjà lu l’un ou l’autre de ces titres, je serais très curieuse d’avoir ton avis sur la question !

4 commentaires sur “[Editions Zoé] 33 tours & Stand-by

Ajouter un commentaire

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :