Trois ans plus tard… ou les bienfaits de la blogosphère

On y est, ça fait aujourd’hui trois ans que j’ai publié ma première chronique sur Déjeuner sous la pluie. Mon bébé-blog commence à marcher tout seul comme un grand, et pour marquer le coup, je me suis dit que j’allais parler de ce que cette expérience m’a apporté. Qui sait, peut-être que ça te permettra de sauter le pas si ce n’est pas déjà fait !

En tant que lectrice

Pour commencer, cette activité a évidemment eu une grosse influence sur mon rapport à la lecture. Le fait de devoir rédiger des chroniques, repenser à un roman après l’avoir terminé, faire éventuellement quelques recherches sur l’auteur ou voir des interviews, tous ces gestes que je n’avais pas avant donnent une nouvelle dimension au livre et me poussent à aiguiser mon esprit critique. Pour réussir à organiser son propos, il faut pouvoir mettre le doigt sur les points précis qui font qu’on aime ou non une histoire, et c’est un exercice qui m’a fait énormément de bien. Aujourd’hui, je lis différemment, avec une conscience plus large de tout ce qui entoure le récit et j’ai de meilleurs arguments pour recommander ou non un titre.

J’ai aussi découvert que lire n’était pas nécessairement un passe-temps solitaire. En réalité, les passionnés de lecture trouvent un tas de moyens de se réunir et de partager, que ce soit en faisant des lectures communes, des challenges, des clubs de lecture (virtuels ou non), ou à travers les salons littéraires. Une sacrée révolution pour la jeune mordue de romans-sous-la-couette que j’étais, tu peux me croire. J’ai bien sûr pris goût à tout cet échange, et j’ai franchi un autre mur en allant à la rencontre des auteurs en salons, pour faire dédicacer certains romans ou juste les remercier de leur travail. C’est un peu vertigineux de découvrir les coulisses parfois, ça a démystifié certaines de mes idées reçues, mais j’en ressors aussi pleine d’admiration pour des gens formidables qui écrivent avec leur cœur.

De manière plus pragmatique, je dois aussi dire que ma consommation de romans a triplé, et j’ai donc dû apprendre à fonctionner différemment. Pour ne pas me retrouver ensevelie sous les livres, j’ai commencé à me servir des boîtes à livres, où je dépose de temps en temps des cargaisons de bouquins qui ne m’ont pas plu autant que prévu, et j’ai aussi franchi un cap en adoptant une liseuse (ce qui me paraissait inconcevable il y a encore quelques années). J’ai fini par trouver mon équilibre : la liseuse me sert pour les découvertes, les romans que je tente par curiosité et les bonnes affaires, et je réserve le papier aux titres qui me font le plus envie et aux valeurs sûres qui trôneront fièrement dans ma bibliothèque.

Avec tout ça, j’ai fortement élargi mon paysage littéraire : j’ai découvert l’imaginaire francophone (que je connaissais très peu, je l’admets), je me suis intéressée à la littérature suisse (pareil, je n’en avais presque jamais lu avant) et aux auto-édités (je ne savais même pas que ça existait), bref je multiplie les belles lectures et j’essaie d’utiliser ma voix pour faire connaître les titres qui me touchent.

En tant que blogueuse

Le fait de tenir un blog m’a offert un cadre et un rythme auquel je ne pensais pas pouvoir me tenir. J’ai démarré en me fixant un objectif de trois mois pour ne pas baisser les bras trop vite, et trois ans plus tard, je ne me suis toujours pas lassée de cet exercice ! En gérant son blog, on apprend la rigueur mais aussi la flexibilité, on apprend à se poser des contraintes et à ne pas culpabiliser si on ne les respecte pas toujours. Evidemment, ça demande beaucoup d’investissement, surtout au début pour aller découvrir les univers des autres, installer son style, trouver son rythme, mais je t’assure que l’entièreté du processus est vraiment gratifiante.

Autre bienfait du blog : j’entraîne ma plume. Il paraît que l’écriture fonctionne comme un muscle, et je crois effectivement avoir gagné en aisance avec les années. Je trouve plus facilement mes mots, je rédige plus rapidement, je construis mieux mes pensées et j’affine progressivement le ton que je veux employer. Au fil du temps, mes chroniques se sont rallongées, et j’ai envie d’aller de plus en plus dans le détail pour ne pas répéter sans arrêt les mêmes banalités. Ca demande donc plus de travail et le rythme de publication en est fortement impacté, mais j’y trouve aussi plus de satisfaction et j’ai l’impression parfois de faire des mini-enquêtes de journalisme, ça m’amuse beaucoup !

Mais Déjeuner sous la pluie m’a aussi ouvert des portes que je ne visais pas du tout à la base. Je n’ai jamais eu pour objectif de générer un revenu ou de transformer mon blog en carte de visite pour des visées professionnelles, mais les rencontres, les coups de chance et les opportunités ont fait que je cumule quelques belles réussites que je ne pensais pas accessibles à quelqu’un qui « sort de nulle part » et qui n’a pas de formation dans le milieu littéraire. La mentalité suisse ne pousse pas vraiment à se mettre en avant, je n’osais pas du tout parler de mon blog autour de moi au début par peur du ridicule ou de me sentir illégitime. Et aujourd’hui, plusieurs maisons d’édition m’envoient régulièrement des romans, j’ai participé à une conférence aux Imaginales (je ne sais même pas si je te l’ai dit ! Tu peux retrouver la version audio ici), j’écris les newsletters du PLIB, je suis devenue rédactrice jeux vidéo indépendants chez JSUG… Et d’une certaine manière, tout ça a certainement aidé à ce que je trouve ma place de doctorat (que je démarre en février, j’ai tellement hâte !) puisqu’on m’a encouragée à mettre toutes ces expériences sur mon CV. C’est un équilibre qui me convient parfaitement, je récolte le fruit de mes efforts sans pour autant subir trop de pression ou de responsabilités… Bref, je n’ai pas de rêve de grandeur pour ce blog, mais je suis ravie qu’il ne faille pas un million d’abonnés pour avoir de chouettes opportunités (et puis bon, la première fois qu’on se balade en salon avec une accréditation presse, ça fait quelque chose !).

En tant que personne :

Et je finis sur une partie plus personnelle, parce que c’est sur ce plan-là que j’ai le plus évolué. En démarrant ce blog, j’avais surtout une envie : élargir mes horizons, m’exprimer, me sortir de ma routine et de ma bulle. Cet objectif est largement atteint, j’ai trouvé un nouveau terrain de jeu mais j’ai surtout fait de très, très belles rencontres qui ne sont pas que virtuelles. La blogosphère regorge de bonnes ondes et de gens sincères (non, sérieusement, c’est le pays des bisounours), et j’ai noué des amitiés fortes sur internet. Mais il fallait les mettre à l’épreuve de la réalité, et je t’assure que je n’ai jamais été déçue par les vraies personnes derrière les pseudos. Sans m’en rendre vraiment compte, j’ai commencé à voyager seule pour rejoindre des gens que je n’avais jamais vus, j’ai été à Paris, à Toulouse, à Lyon, à Nancy, j’ai des invitations en Bretagne et en Belgique que je compte bien honorer, bref j’ai ajouté cette petite touche de folie et d’aléatoire qui me manquait dans ma vie et pour ça, j’ai énormément de monde à remercier. En contrepartie, j’ai parfois l’impression de mener deux vies en parallèle, dans deux mondes qui n’entrent jamais en collision, mais je travaille activement à les réunir !

Je pense que cette expérience m’aide aussi à m’affirmer et à être fière de ce que je fais. J’ai (presque) arrêté de minimiser mon travail et d’en avoir honte (et là je remercie ma maman qui m’a bien entraînée en parlant de mon blog à tout un tas de gens aléatoires), et j’ai l’impression d’avoir plus de choses à raconter. Mes proches ont d’ailleurs eu l’occasion de me découvrir autrement à travers ce que j’écris. Au niveau de l’organisation, j’ai aussi tendance à mieux occuper mon temps : quand on a des livres à lire en vue de chroniques et des jeux à tester, le fait de traîner sur YouTube ou sur Facebook est beaucoup moins alléchant, et j’ai appris à fuir les activités qui ne me procurent aucun vrai plaisir ou dont il ne me reste aucun souvenir après coup.

Bon, je crois avoir fait à peu près le tour de ce que je voulais dire. Merci pour ces trois ans de partage et d’entraide, pour les amis qui vivent loin mais qui comptent beaucoup (et les retrouvailles n’en sont que plus belles !), pour les découvertes littéraires, les événements, les échanges, les débats, les recommandations, et surtout pour le plaisir infini de toute cette aventure. Prochain bilan dans un an !

 

42 commentaires sur “Trois ans plus tard… ou les bienfaits de la blogosphère

Ajouter un commentaire

  1. Moooooh joyeux anniversaire petit chatoooooon !
    Merci pour ton petit bout d’internet qui respire la bonne humeur, merci de m’avoir faire découvrir la Suisse, merci de m’inspirer quand tu partages tes lectures…
    En plus nos petits blogs sont conscrits, c’est beaucoup trop chou.
    Je t’envoie plein de bisous gout Panettone (maintenant je pense à toi quand j’en mange xD)

    J'aime

    1. Merciiiii Ploufette !
      Oh mais ouiiii ils sont nés presque en même temps, c’est dingue ça 🙂
      C’est trop chouette de te connaître et de partager des bouts de vie comme ça ! Me réjouis de revenir visiter Lyon un de ces quaaatre aussi 😀
      Des bisous à la Praluline alors !

      Aimé par 1 personne

  2. Cela fait plaisir de lire ton ressenti sur ton expérience de blogueuse et toutes les bonnes évolutions que cela a apporté ! Je souhaite que cela continue et que cela t’enrichisse encore et encore avec de belles surprises. Tu as raison, sois fière de ton travail et de ce que ton blog est devenu, tout comme de tes accomplissements à côté, entre JSUG.com ou ta future thèse. Belle continuation 🙂

    J'aime

  3. Merci pour ce partage de vécu! Tu as vécu quelques expériences dans lesquelles je me reconnais: belles rencontres, petit plus professionnel, livres reçus (et autres objets en service de presse…). Félicitations pour ce troisième bloganniversaire et à te relire!

    J'aime

  4. En voilà un article qui fait plaisir, et qui fait du bien au milieu des voix souvent découragées, voire écœurées, après quelques années de blog. Je te rejoins sur de nombreux points, quant aux apports et aux enrichissements que permettent les blogs de lecture.. Et bon anniversaire, j’espère te lire encore longtemps !

    J'aime

    1. Je pense que ça dépend un peu des objectifs qu’on se fixe 🙂 C’est vrai que l’affluence n’est pas en hausse ces derniers temps, mais je suis personnellement peu fixée sur mes stats, alors tant que je trouve des gens avec qui parler bouquins, je n’ai aucune raison de me plaindre ! Merci à toi, j’espère qu’on se fera une nouvelle lecture commune un de ces quatre ! 🙂

      J'aime

  5. Joyeux bloganniversaire ! Et je crois que ce n’est plus un bébé-blog, non ? 😉

    Pareil que toi, ma consommation de livres a… fortement augmenté. (quoi, quel est le nombre de livres dans ma PAL à l’heure actuelle ? Mais c’est une question très privée 😛 ) Mon compte bancaire n’est pas d’accord d’ailleurs, je fais n’importe quoi.

    Je ne sais pas trop si je m’améliore au niveau de la rédaction de mes articles, surtout en ce moment… Tu évalues ça comment ? Juste par rapport à l’aisance ?

    Tu as fait une conférence ? Je vais écouter ça un de ces jours, c’est sûr !

    Ta mère connait ton blog ? (moi, c’est motus et bouche cousue avec les miens, ils ne comprendraient pas de toute façon) Elle a l’air d’être encourageante en plus, ça fait plaisir !

    Si je devais résumer ton blog en trois mots : authenticité, chaleureux, diversité. J’aime vraiment beaucoup ce que tu transmets dans tes articles et même si on n’a pas forcément les mêmes lectures, j’aime bien lire tes chroniques. C’est clair et on sent ce que tu veux ! Tu as l’impression d’être plus exigeante ? (j’allais dire « chiante » mais ça, c’est moi xD)

    J'aime

    1. C’est vrai, faut que je coupe le cordon… 😉
      Ah mais ça c’est typique hein, on peut pas lutter contre les recommandations des copines.
      Pour la rédaction, oui j’ai surtout l’impression que je trouve mes mots plus facilement et que j’organise mieux mes idées : ça ne se ressent peut-être pas à la lecture, mais en tout cas je gagne du temps sur la rédaction de mes articles !
      Haha oui je me suis retrouvé embarquée dans une conférence sur les nouvelles façons de parler des livres 🙂 C’était très chouette et je suis bien entourée, je te recommande 😀
      Oui je sais que tu caches ton activité chez toi haha moi j’étais contente d’en parler, d’autant que ça rapproche au final 🙂
      Rooooh merci à toi ❤ C’est exactement ce que j’essaie de faire ici, donc je suis aux anges !
      Mmh je me suis posé la question. Je ne sais pas si je suis plus exigeante, je crois que j’étais déjà assez critique avant d’ouvrir mon blog mais c’est surtout que j’arrive mieux à mettre le doigt sur ce qui me gêne. Peut-être que du coup je repère plus vite ces mêmes détails gênants dans mes futures lectures, et que du coup j’ai moins de patience (je lis en général mes romans jusqu’au bout, mais parfois en diagonale). Après forcément, plus on lit, plus on risque de tomber sur les mêmes recettes et donc de faire le tri 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. Ah je me retrouve tellement dans ce que tu dis ! Moi aussi le blog a ete un immense pas en avant et je ne le regrette nullement. C’était un peu chaotique au début de trouver mon rythme mais désormais j’ai mon petite routine et j’adore ce que je fais. Je te rejoind sur les ouverture que le blog propose professionnellement je passe en vae mon BP libraire et ma conseillère à trouvé que parler du blog est une excellente idée et une belle carte de visite pour les employeurs. Nous avons peu à peu plus de visibilité et de légitimité et c’est formidable !! Longue vie à ton blog !

    J'aime

    1. C’est génial de t’entendre dire ça, je suis vraiment ravie pour toi 🙂 Et félicitations pour ta formation ! Je suis bien d’accord avec ta conseillère, c’est clair que si tu te destines à bosser dans la littérature, ton blog est une super visibilité !
      Plein de bisous !

      Aimé par 1 personne

  7. Quel magnifique bilan. Il est vrai qu’un blog peut apporter beaucoup de richesses, parfois inattendues. En tout cas, tes articles (ici comme sur JSUG) sont hyper qualitatifs, donc, je te souhaite une très longue et bonne continuation.

    J'aime

  8. Ce bilan est vraiment incroyable ! C’est beau tout ce que ton blog t’a apporté, mais je ne suis pas vraiment surprise : il est de si bonne qualité qu’il ne passe pas inaperçu !
    En tout cas, comme pour Ada, je ne me doutais pas que ton blog était si jeune. Sans doute parce que le mien a connu des hauts et des bas et que je suis vraiment revenue de manière assidue plus ou moins quand vous avez créé les vôtres, mais j’ai l’impression de l’avoir toujours connu !
    Je te souhaite une bonne continuation et plein d’autres bonnes surprises !

    J'aime

    1. Oh mais merciiii ❤
      Ah donc le tien est plus vieux, ça ne m’étonne pas ! On sent que tu as de la bouteille, pour écrire des articles aussi construits et détaillés 🙂
      J’ai vu dans le bilan de Kin & Kara que tu étais à Montreuil, zut alors j’aurais adoré te croiser ! (pas pu venir cette année, décidément trop de choses dans mon calendrier)
      Plein de bises, j’espère que l’occasion se présentera 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, je l’ai créé en 2013, mais il n’a pas toujours été alimenté. On sent que j’ai de la bouteille ? ^^ C’est très flatteur (je crois), mais je ne le ressens pas du tout ainsi : j’ai plutôt l’impression d’écrire toujours des articles aussi pourris !
        Ça m’aurait fait plaisir aussi ! Qui sait, l’occasion se présentera peut-être à l’avenir !

        Aimé par 1 personne

  9. Un super bon anniversaire de blog à toi!
    Je te rejoint totalement sur l’expérience du blog. Une super expérience, des rencontres virtuelles et réelles vraiment top, les salons avec accréditation ça fait bizarre! Et la consommation de livres qui explose aussi (et se diversifie tout en se spécialisant car je connais mieux mes goûts aussi) 😀 😀 tout comme la PAL, avant je ne savais même pas ce que c’était un une Pal^^
    Bref, c’est super chouette de venir te lire et je souhaite une longue vie à ton bébé blog!
    Des bisous à toi!

    Aimé par 1 personne

  10. J’arrive après la guerre, mais ton blog est super. Félicitations pour tes trois ans , mais surtout je trouve tout ce que tu as dit juste, que ce soir pour les échanges avec les gens, l’analyse qui s’affine, l’écriture qui s’améliore, la PAL qui s’allonge et j’en passe. C’est tellement vrai et cela fait résonner ton blog dans le vrai :).

    Aimé par 1 personne

  11. Joyeux anniversaire de blog! Et bravo pour tous ces jolis succès que tu as rencontrés grâce à lui, c’est amplement mérité! Je te rejoins en tout cas, tenir un blog c’est des efforts mais ça apporte énormément sur tellement de plans que ça en vaut vraiment la peine!

    Aimé par 1 personne

  12. Encore un joyeux anniversaire de blog (et encore en retard, oui) ! 😀
    Je suis contente de voir que la blogosphère t’a apporté autant de belles choses, et merci à toi de nous faire découvrir ton univers et tes lectures avec ton superbe site !
    Longue vie à Maned Wolf ! 😀

    Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :