[Serial crocheteuse] Premières peluches, premières leçons

Vu l’accueil que tu as réservé à mon premier article de crochet, j’ai eu envie de remettre ça et de te montrer un peu plus en détail mes premières peluches. Je pense que je ne vais pas réussir à toutes les présenter en une fois (c’est-à-dire que j’ai quand même bien carburé depuis le mois de mai), mais on va y aller chronologiquement ! Mon envie, là, c’est de te montrer le produit fini mais aussi de dire quelques mots sur les difficultés rencontrées, les nouvelles techniques apprises, les petits défis, bref mon évolution dans ce fabuleux monde des amigurumi.

Eve

Modèle gratuit ici

Après avoir fait mon pingouin, j’ai voulu tenter un modèle plus petit, avec une laine plus fine. Je dois dire que c’est BEAUCOUP plus facile de travailler petit quand on connaît déjà la technique, et qu’on sait à quoi on est censé s’attendre, du coup cette deuxième peluche a été bouclée relativement vite.

La difficulté que je n’avais pas prévue, c’est la broderie : j’ai dû m’y reprendre à trois ou quatre fois pour faire ces yeux correctement. Il faut savoir que pas mal de modèles proposent de faire les détails avec du feutre (typiquement les yeux). Mais comme ça me contrarie de devoir acheter plein de matériel pour en utiliser une petite partie, je me suis mis en tête de faire le maximum d’éléments en crochet. D’où la broderie, qui est encore malhabile mais bien moins catastrophique qu’au début.

Petit loup

Ensuite, je me suis attaquée à un petit loup tout à fait charmant, mais composé de plein de pièces différentes. La « mauvaise » surprise, c’est que ma laine grise et ma laine blanche n’avaient pas la même épaisseur, ce qui lui donne un petit côté disproportionné (le museau est moins long dans le modèle de base).

Par contre, et j’ai trouvé ça très chouette, il y a peu de coutures à faire puisque les pattes et les oreilles sont directement intégrées aux mailles du corps (on passe le crochet à travers les deux parties directement pour les attacher au fur et à mesure). Ca permet un placement assez précis et ça évite de passer son temps à coudre !

Krokmou

Pour Krokmou, j’ai pris le plus petit fil que j’avais (celui qui m’avait passé l’envie de faire du crochet il y a trois ans, puisque je ne voyais RIEN de ce que je faisais). Il est un peu élastique, j’ai donc dû faire attention au rembourrage pour éviter qu’il se voie à travers les mailles et qu’il distende trop la forme.

Là aussi beaucoup de petites pièces (à coudre par contre) et une belle galère pour broder les yeux (pour ne pas avoir à acheter plusieurs coloris de feutre, toujours). Du coup, ça a pris du temps, mais le résultat final est plutôt chouette, même si le rendu photo manque un peu de contraste.

Marmotte & Pigeon

Pour un cadeau en duo, il me fallait faire une marmotte et un pigeon. Autant te dire que ce ne sont pas les animaux les mieux représentés dans les modèles d’amigurumi, j’ai un peu galéré à trouver des visuels sympathiques.

Avec le pigeon, j’ai utilisé pour la première fois du fil de fer (dans les pattes et dans les ailes) pour rigidifier et articuler le tout. J’ai aussi pris quelques libertés sur la broderie du bonnet (la p’tite référence à Zelda) et j’ai dû m’y reprendre à quatre fois pour faire un pompon correct (les petits pompons, c’est vraiment pénible).

Et pour la marmotte, j’ai adapté les rayures du pull pour en faire une marinière. Les rayures, c’est tout un délire aussi : comme on crochette en spirale, les lignes ne sont jamais parfaitement droites, et lorsqu’on change de couleur ça se voit bien ! J’ai donc pu tester différentes techniques pour aplatir un peu ça, le résultat n’est pas dingue mais on apprend.

Duo de perruches

Ensuite, j’ai fait deux petites perruches. J’ai voulu en profiter pour tester deux tailles de fil différentes : la rose est en laine fine, et la jaune/grise est en coton épais. Avec le même modèle de base, on voit bien que la jaune est beaucoup plus grande que l’autre !

J’aime beaucoup les deux versions, qui ont un aspect tout à fait différent au final. La rose est très douce, avec des yeux brodés et un petit corps tout mou, alors que l’autre est bien plus rigide, solide et imposante. Deux salles, deux ambiances !


Je m’arrête là pour cette fois, mais j’ai encore plein de peluches à te montrer… Alors reste dans le coin !

20 commentaires sur “[Serial crocheteuse] Premières peluches, premières leçons

Ajouter un commentaire

  1. L’évolution depuis bébé pingouin tout de même, et puis chapeau d’avoir fait tout ça (et plus encore comme tu le sous-entend) !
    Je suis gaga du pigeon et des perruches. Pourtant je ne suis pas fada des oiseaux, mais je les trouve tellement adorables crochetés ! D’ailleurs pour le duo, j’aime beaucoup le visuel du coton épais, j’ai toujours bien aimé les grosses mailles serrées , j’y trouve un côté cocooning. Mais j’aimerais bien y associer la douceur de l’autre haha. (de quoi faut faire des concession dans la vie ? NON !)
    Aaalala, il me tarde de me bouger et de voir pour prendre le temps de vraiment essayer. ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Haha oui, ça valait le coup de recommencer 4x le pingouin !
      J’avoue que ces oiseaux me plaisent vachement aussi. Je vois ce que tu veux dire, et c’est plutôt cool le coton épais pour avoir des formes qui se tiennent bien, par contre c’est effectivement beaucoup moins doux ^^
      OUIIII je veux voir les merveilles que tu vas faire ! 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Merci !!
      Alors pas du tout : j’avais fait des tests pendant genre une semaine quand j’avais acheté le matériel (il y a 3-4 ans), j’avais abandonné après avoir pseudo-crocheté une demi-sphère pour m’entraîner. Donc là quand j’ai repris, j’avais vaguement la mémoire du geste (que je faisais faux, d’ailleurs) mais aucun entraînement ! Ce qui a aidé, au final, c’est de recommencer plusieurs fois le pingouin, la première version était vraiment catastrophique.

      Aimé par 1 personne

      1. Ok, super ! Je me dis que le jour où j’ai vraiment envie de m’y mettre, quand j’aurai le matériel et la possibilité/l’envie d’y consacrer du temps, ça sera peut-être faisable ! Parce que pour l’instant c’est du chinois pour moi quand je regarde des instructions avec les mailles serrées, les développements ou je ne sais plus quoi. Il faudra surtout beaucoup de patience, j’ai l’impression !

        Aimé par 1 personne

        1. Haha oui, je connais les termes en anglais (ça me semble plus simple pour trouver plein de vidéos explicatives) mais au début c’est clairement incompréhensible. Après tu réalises qu’il y a genre 3-4 points de base qui te permettent déjà de faire des trucs tout à fait satisfaisants 🙂

          Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :