[Rétrospective] Juillet

Contrairement au mois de juin, j’ai pu bien décompresser en juillet et inutile de te dire que ça fait du bien ! J’ai l’impression de n’avoir pas lu autant que prévu, mais c’est parce que je me suis enfilé quelques bons gros pavés et que j’ai passé un temps indécent à nettoyer ma bibliothèque de jeux vidéo (une façon un peu détournée de dire que j’ai joué. Beaucoup.). Malgré une météo timide, j’ai donc passé un très joli mois, et j’ai des lectures croustillantes à te présenter !

Les livres :

  • Anna BURNS – Milkman
  • Ken KESEY – Et quelquefois j’ai comme une grande idée
  • Orhan PAMUK – Mon nom est Rouge

Trois romans hyper intéressants à te montrer : d’un côté, pour mon défi de lire les reliques de Suzette, on a Milkman, un roman nord-irlandais avec une narration ultra particulière. Ça nous plonge dans les grosses années de conflit à travers le regard d’une jeune fille qui peine à rentrer dans les codes de son petit village. J’ai beaucoup aimé cette lecture, notamment quelques vrais moments de grâce (ce passage où ils décrivent la couleur du ciel et tout ce que ça dit sur cette communauté, c’est splendide !).

Pour mon classique du mois, j’ai choisi Mon nom est Rouge : encore une narration intrigante, puisque chaque chapitre est raconté par un autre interlocuteur (parfois pas humain, d’ailleurs !). J’ai adoré cette plongée dans la peinture de l’époque, et dans les codes de la miniature ottomane et persane. Je ne sais pas si on peut vraiment le considérer comme un classique puisqu’il est sorti il y a vingt ans, mais Orhan Pamuk a gagné le Prix Nobel de Littérature, donc j’ai décidé que ça comptait !

Et enfin, gros coup de cœur du mois de juillet : Et quelquefois j’ai comme une grande idée, une merveille absolue écrite par Ken Kesey (l’auteur de Vol au-dessus d’un nid de coucou) et éditée par Monsieur Toussaint Louverture (les meilleurs, évidemment). Il m’a été offert par Plouf et je l’ai lu en compagnie de l’Ourse Bibliophile, beaucoup de beau monde donc autour de ce roman, et quelle CLAQUE ! On est encore sur une narration non traditionnelle, dans une focalisation fluide qui nous fait passer de regard en regard, parfois dans le même paragraphe, en jouant sur la mise en page pour accompagner la compréhension. Le résultat, c’est une formidable immersion dans la petite ville de Wakonda et dans la vie des bûcherons, commerçants et familles qui y résident. C’est criant d’humanité, on nous fait aimer follement des personnages que d’autres écrivains auraient grossièrement dépeint comme « rustiques », on nous montre la beauté de la nature, de cette vie sans chichis, à travers un contraste saisissant entre deux frères que tout oppose… J’en parlerai plus longuement un jour, en attendant je t’invite à lire la merveilleuse chronique de l’Ourse et je t’encourage vivement à te laisser tenter aussi.

Les sagas :

  • Fabrice COLIN – Necropolis T1-T2
  • Maëlle DESARD – Les tribulations d’Esther Parmentier T2
  • Robin HOBB – The Tawny man trilogy T1

Côté saga, j’ai découvert Necropolis avec Lucie, et c’était tout à fait sympathique. Fabrice Colin se débrouille aussi bien avec les grands qu’avec les petits, et ça m’a fait bien plaisir de partir sur une lecture plus légère après les monuments littéraires que je me suis envoyée. Je me suis aussi jetée sur la suite d’Esther Parmentier qui vient de sortir, et là aussi je suis enchantée de ma lecture !

Et enfin, on a enfin repris notre découverte de l’Assassin Royal avec Cha‘, et on a donc entamé le deuxième cycle (Tawny man trilogy) après notre détour par les Aventuriers de la Mer. Et franchement, c’est toujours aussi chouette ! Je préférais l’aspect roman choral des Aventuriers, mais j’aime toujours autant l’univers, la plume, les personnages secondaires et l’ambiance générale. Très contente de retrouver tout ce beau monde, donc !

Les bulles :

  • CLAMP – Tsubasa Reservoir Chronicle T15-T28
  • Kaiu SHIRAI – The Promised Neverland T1

J’ai décidé de garder une catégorie pour les bulles (mangas et BD, à priori) vu que cette frénésie manga semble partie pour durer. J’ai donc englouti toute la deuxième moitié de Tsubasa Reservoir Chronicle et je suis décidément toujours aussi charmée par cette saga (et le travail de Clamp en général). Et vu qu’il existe apparemment une suite, il est très probable que je la lise dans les mois qui viennent !

En attendant et pour faire une « pause », j’ai attaqué The Promised Neverland : j’ai beaucoup aimé la saison 1 en anime, mais on m’a conseillée de ne pas regarder la 2 et de bifurquer sur les mangas. Je reprends donc le tout depuis le début, pour voir les différences avec l’adaptation, et pour l’instant c’est tout à fait sympathique !

Les services de presse :

C’est le retour des services presse, puisque deux auteurs auto-édités m’ont contactée pour des suites de saga. J’ai donc pu lire avec plaisir le deuxième tome de L’urne de Xalanor et le quatrième tome des Enfants d’Aliel, et je suis tout à fait satisfaite de ces deux découvertes. Mais je ne regrette pas mon choix de lever le pied sur les auto-édités, parce que j’ai de plus en plus de mal à lire avec un délai imposé. Cette section risque donc d’apparaître et de disparaître au fil des mois, je ne me mets pas de pression de ce côté-là !

Evolution de Suzette :

  1. Anna BURNS – Milkman
  2. CLAMP – Tsubasa Reservoir Chronicle T15-T28
  3. Fabrice COLIN – Necropolis T1-T2
  4. Robin HOBB – The Tawny man trilogy T1
  5. Ken KESEY – Et quelquefois j’ai comme une grande idée
  6. Orhan PAMUK – Mon nom est Rouge
  7. Kaiu SHIRAI – The Promised Neverland T1
  8. Maëlle DESARD – Les tribulations d’Esther Parmentier T2
  9. Baptiste BEAULIEU – Toutes les histoires d’amour du monde
  10. Andrea CAMILLERI – Il re di Girgenti
  11. Massimo CARLOTTO – E verrà un altro inverno
  12. Erri DE LUCA – Sulla traccia di Nives
  13. Patrick K. DEWDNEY – Le cycle de Syffe T1-T2
  14. Laurent GAUDE – Le soleil des Scorta
  15. José Carlos SOMOZA – La clé de l’abîme
  16. Ilaria TUTI – Luce della notte

Bon, j’ai clairement craqué au niveau des achats. C’est ce qui se passe quand je pars en vacances ! En Italie, j’ai choisi quatre romans en VO pour pratiquer mon italien, et en Belgique j’ai eu le malheur de passer par un magasin de seconde main (on n’en a pas tellement pour les livres en Suisse… alors quand le prix des livres est divisé par 10, c’est difficile de résister). Du coup, Suzette remonte à 52 titres, mais je compte sur le mois d’août pour inverser à nouveau la tendance !

14 commentaires sur “[Rétrospective] Juillet

Ajouter un commentaire

  1. Je serai ravie de lire une chronique plus détaillée sur Et quelquefois… mais tu as déjà parfaitement résumé le sel de cette lecture ! Merci pour les gentils mots autour de mon blog…
    Tu m’intéresses avec Milkman, sa narration particulière et ces mystérieux moments de grâce ! Quant à Esther Parmentier, le tome 1 m’avait intriguée à sa sortie, je ne suis pas surprise que le second sorte sans que je ne l’ai lu… (ça le remonte dans ma mémoire au moins).

    OOOH ! Le soleil des Scorta ! J’avais tellement adoré ce roman qui a traîné des années dans ma PAL ! Ne fais pas la même erreur, lis-le vite, c’est trop bien !
    Et je suis super fière de moi car ta Suzette est à 52 titres et que ma PAL – qui devrait s’appeler Ginette si je devais lui donner un nom – est à 55 ! J’ai bien baissé finalement, mois après mois, malgré mon rythme d’escargot !

    Passe un beau mois d’août, chère Coline, et plein de très bonnes lectures !

    Aimé par 1 personne

    1. Il faut, il faut ! Le temps passe et à chaque fois je me fais surprendre et c’est à nouveau l’heure d’écrire un bilan mensuel haha. Mais je vais finir par faire ce gros best-of de mes lectures et il sera dedans, c’est certain !
      Milkman est très particulier mais un peu fascinant je trouve ! Et Esther Parmentier c’est très sympa, j’aime beaucoup l’autrice de manière générale ^^
      Haha je note, il faudra que je sorte rapidement ce Gaudé de chez Suzette alors 😀 ça fait longtemps qu’il m’intrigue, j’étais contente d’enfin le trouver en seconde main !
      Eeeeh mais c’est une sacrée victoire dis donc ! Félicitations 😀 Je vais essayer de carburer en août, ça me contrarie cette pile qui fait le yoyo sans arrêt 😉
      Très beau mois d’août à toi aussi ! ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Il faut que je baisse ma PAL avant la sortie de ce best-of alors, parce que je sens que ça va encore être bien tentant !
        Oui, je suis assez contente de moi ! Après, là je suis lancée dans le second tome du Livre des martyrs, c’est encore un sacré pavé qui risque de me tenir un moment et j’ai plusieurs livres et romans graphiques de la bibliothèque à lire, donc août ne va pas beaucoup changer les choses, je crois. Ce n’est pas grave, j’y vois déjà plus clair !

        Aimé par 1 personne

  2. TRC, hinhinhin… (< la fan) Tu me donnes envie de les relire, mais bon, quand je regarde ma PAL…

    Bon, sinon, on attend la chronique sur « Et quelquefois j’ai comme une grande idée » !

    Bon mois d’août ! Puisse-t-il être moins pluvieux (mais pas trop chaud, je déteste ça).

    Aimé par 1 personne

  3. Tu continues à m’épater, à lire même en italien ! ^^
    Cela te fait un beau mois de lecture… tu me donnes envie de découvrir Milkman, ainsi que Et quelquefois j’ai comme une grande idée. Monsieur Toussaint l’Ouverture ont l’art de publier des livres marquants, toujours très beaux en tant qu’objets, et vraiment différents. (Avais-tu lu Moi, tout ce que j’aime c’est les monstres ? Une BD qu’ils ont édité, que je te recommande même si le style graphique n’est a priori pas engageant). Je n’ai également jamais lu Orhan Pamuk, mais ce que tu en dis le rend bien plus intéressant que lorsque que je lis les synopsis au dos de ses livres, qui ne m’ont jamais donné envie.
    Et tu fais une belle lancée avec les mangas dis donc ! J’espère que The Promised Neverland te plaira jusqu’au bout. 🙂
    Beau mois d’août, même s’il est déjà bien entamé !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah je serais très curieuse d’avoir ton avis sur Milkman, et je te recommande fortement le Ken Kesey ! 🙂 Oui, j’ai lu et adoré Moi ce que j’aime, c’est les monstres, et je suis une fan inconditionnelle du catalogue de Monsieur Toussaint Louverture 😀
      Il faut un peu s’accrocher pour le Orhan Pamuk parce que la narration est quand même bien curieuse, mais le propos m’a beaucoup plu !

      Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :