Le livre sans nom

Anonyme, 2007

le_livre_sans_nom_bourbon_kid_tome_1

J’ai découvert les éditions Sonatine grâce à ce livre, j’ai donc eu droit à deux coups de coeur pour le prix d’un, c’est pas souvent ! D’abord un mot sur Sonatine donc, parce que ça me démange : tu as certainement déjà eu un de leurs livres entre tes mains, ils sont grands, beaux, souples, (chers… mais c’est pour de la qualité et ils en sortent peu chaque année, alors j’accepte !) ils mettent en avant des nouveaux auteurs, et je leur fais confiance aveuglément parce que je n’ai quasiment jamais été déçue par leurs choix de publication. (J’ai compté, j’en ai lu 23, donc confiance aveugle mais plutôt fondée finalement !) Après ils donnent surtout dans les thrillers, autant que tu sois averti.

Bref, entrons dans le vif du sujet. Les premières infos que j’ai eu en examinant la couverture, c’était : 1. Il a été publié anonymement et il n’a pas de nom, 2. il parle d’un livre anonyme sans nom, 3. on serait tenté de croire que cet anonymat dissimulerait un certain monsieur Tarantino vu le style dudit bouquin, et 4. il fourmille de références pop-culture. N’en dis pas plus, livre, je t’achète sur-le-champ.

Et c’est parti pour une plongée dans un monde complètement déjanté, en compagnie du mystérieux Bourbon Kid, un malabar connu pour tuer sauvagement tous les clients du bar où il se trouve (excepté le barman) pour peu qu’on lui serve du bourbon, d’un sosie d’Elvis tout aussi bourrin (et accessoirement tueur à gages), de deux moines formés au combat, de Sanchez (un des barmans laissé indemne par le Bourbon Kid) et de toute une panoplie de personnages hauts en couleur. N’oublions pas de saupoudrer un peu de magie sur ce cocktail explosif, parce que oui, je préfère te prévenir tout de suite, il y a du fantastique. Pas au sens où on peut faire apparaître des dragons ou voler sur des balais, mais certains personnages sont immortels, grâce à certains artefacts, et on peut croiser quelques zombies. Personnellement, je n’étais pas avertie et je me suis un peu trop focalisée sur le côté Tarantino en commençant ma lecture, et du coup au premier phénomène « surnaturel » j’ai vraiment froncé les sourcils parce que ça ne collait pas avec l’image que j’en avais. Mais en fait, c’est tout à fait approprié et bien utilisé, du coup en t’en parlant directement j’espère désamorcer cette gêne que tu pourrais ressentir au début, parce que promis, ça passe et on s’y fait et c’est extrêmement chouette en réalité.

Je ne dis rien de plus sur l’histoire, ce serait dommage. Ce qu’il faut que tu saches aussi, c’est qu’il y a plusieurs tomes et que la saga n’est pas encore finie. Mais il y a une première « fin » après le tome 4, et si j’avais peur au début que le concept s’essouffle j’ai été ravie de découvrir qu’il n’en est rien. Monsieur Anonyme sait faire évoluer ses personnages, et même si on pourrait penser que tout l’intérêt tient dans le style et l’humour, l’histoire se développe très efficacement, il y a du suspense, on s’attache aux gens, on découvre leur passé, bref ça justifie amplement de faire vivre la saga encore pour quelques volumes selon moi.

J’ai parlé d’humour, c’est un des gros points forts de ces livres. J’ai plusieurs fois eu envie de rire à haute voix devant certaines situations ou certaines répliques. Vu l’ambiance, on pourrait vraiment partir dans de l’humour potache mais heureusement il n’y en a pas tant que ça, on est plus sur un style de film d’action entre Kill Bill et Hot Fuzz, ça ne se prend pas au sérieux et c’est ça qui fait rire.

Donc si tu cherches une lecture légère, pour les vacances ou juste pour te vider la tête, et que tu aimes Edgar Wright et Tarantino, voilà une pépite vraiment unique en son genre. Je pense que c’est le genre de lecture qui ne laisse pas indifférent : soit on adore, soit on déteste. Le seul bémol personnel que je pourrais apporter, c’est que j’aurais dû le lire en version originale, parce que tout le côté badass transmis par des jurons dans tous les sens doit donner mille fois mieux en anglais que dans la traduction (ça me paraît toujours beaucoup plus vulgaire de lire des insultes en français, alors que bizarrement entendre quelqu’un dire f*cking tous les deux mots, ça passe crème…).

Je te laisse sur une petite citation qui m’a fait sourire en imaginant l’auteur se faire un clin d’œil à lui-même :

Il longea l’étagère sur la droite, trouva d’autres ouvrages écrits par des inconnus, et d’autres encore sur lesquels ne figurait aucun nom d’auteur. Sanchez n’en revenait pas: il fallait vraiment être le dernier des abrutis pour s’embêter à écrire un bouquin et oublier de mettre son nom dessus.

Côté musique pour accompagner cette lecture, je te conseille quelque chose d’assez rock’n roll. Tous ces livres regorgent de références musicales, je ne vais pas t’en faire la liste ici. A la place, laisse-moi te proposer un bon petit « Beat the Devil’s Tattoo » des Black Rebel Motorcycle Club, qui selon moi passe impeccablement dans le décor.

13 commentaires sur “Le livre sans nom

Ajouter un commentaire

  1. Je suis resté bloqué au premier moi, j’ose pas franchir le 2ème pas si emballé que ça peut être ou alors j’ai trouvé cela un peu long. Peut être à relire pour avoir un autre avis… je l’avais lu il y a quelques années
    L’idée de la musique avec le livre est très bonne, je pensais à du Jack White aussi, ou du Black Keys, Royal Blood également 🙂

    J'aime

    1. Ah c’est quand même spécial hein ! J’ai lu les deux premiers à la suite, peut-être que ça m’a aidée à me mettre dedans, j’étais refroidie par cette histoire de magie au début et j’ai dû m’y habituer avant de vraiment trouver ça cool 🙂
      Effectivement ! Il faudrait faire une playlist entière, on aurait de quoi se faire plaisir 😉

      J'aime

  2. J’arrive pas mal après la publication de ta chronique ahah Mais j’ai très envie de me lancer dans cette série depuis longtemps sans jamais le faire (un peu comme Millenium, oui, honte à moi) mais ta chronique me donne d’autant plus envie de découvrir cette série ! Je pense que mon prochain achat sera le premier tome de cette série ! Belles lectures 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Ce 1er tome a été un coup de coeur pour moi! Les tomes suivants sont un peu moins bons à mes yeux, le 4eme tome rejoint le 1er sur la qualité! C’est une bonne saga dans l’ensemble , un style et un univers déjanté qui mêle de nombreux genres, j’ai franchement bien aimé!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis bien d’accord, jai adoré le 4e aussi ! Là je viens de finir le dernier en date (bourbon kid) et je l’ai trouvé dingue aussi, je suis bien contente de voir que ça ne s’essouffle pas encore 😀

      J'aime

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :