Lord Huron : attention, énorme coup de coeur musical en approche !

Ok. Lâche tout ce que tu es en train de faire et viens découvrir avec moi un des groupes les plus chouettes du MONDE. (J’exagère pas du tout, je suis pas du tout devenue groupie en deux jours, c’est pas vrai, j’aurais pas envie de partir aux Etats-Unis juste pour frapper à leur porte et les forcer à annoncer des dates de tournée, je vois pas de quoi tu parles).

Pour information, je suis totalement en roue libre là, je suis censée bosser et j’ai suffisamment d’autres chroniques en attente pour ne pas sortir subitement un article consacré intégralement à un groupe de musique, chose que je n’ai d’ailleurs pas encore fait sur ce blog alors c’est pas le moment de partir dans tous les sens. Mais je peux pas m’empêcher (meilleure excuse du monde), et si je voulais attendre une chronique littéraire appropriée pour te balancer subtilement un de leurs morceaux il fallait que je lise un livre qui se passe dans le désert ou au Far West, et j’ai pas ça en stock, du coup ça impliquait de dépenser encore de l’argent pour faire une chronique-prétexte… Enfin tu vois, j’avais pas le choix finalement.

Une remise en contexte s’impose : j’ai démarré il y a un mois un projet dans le cadre de mes études, on s’en fout un peu mais c’est pour t’expliquer que du coup je suis dans un bureau toute la journée, et une sombre histoire d’iPod bloqué sur un volume beauuucoup trop violent pour une pièce silencieuse (comme ledit bureau par exemple) me force à passer ma journée sur youtube si je veux un fond sonore autre que les mathématiciens qui hurlent des formules dans la salle de pause. Cette rencontre entre Lord Huron et moi est donc le fruit du hasard (ok, en vrai c’est le destin mais faisons semblant), je suis tombée sur leur premier album (Lonesome Dreams) via les suggestions youtube, c’est de l’indie folk donc évidemment j’ai tout de suite adoré et j’ai enchaîné avec leur deuxième album (Strange Trails). Après avoir écouté tout ça en boucle quelques jours, j’ai fait un tour sur leur page Wikipedia pour découvrir que le nom « Lord Huron » vient du lac Huron, où le chanteur aurait passé des soirées à faire de la musique. Je trouve ça de plus en plus chouette, mais pas encore au point de t’en parler dans l’urgence.

Sauf que, figure-toi que je vais de surprise en surprise ! (tant de rebondissements dans cet article, mazette). Hier, j’ai décidé de jeter un oeil à leurs clips, et je tombe sur ça :

Au-delà du clip qui est une merveille (tant par les cadrages que par l’identité visuelle, les paroles qui collent exactement à l’image, les sous-titres en indonésien et ce look de vieux western – joué par les musiciens, au passage), j’ai été fortement intriguée par « Based on the novel by George Ranger Johnson » écrit en grand au début du clip (et par le « to be continued » à la fin, tant qu’on y est). Alors v’là-t-y pas que je tape « George Ranger Johnson » sur google, et que je tombe là-dessus. J’ai fait ma petite enquête : figure-toi que ces petits plaisantins ont inventé un auteur fictif de romans d’aventure (au nom le plus cool du monde, disons-le), qu’ils ont poussé le vice jusqu’à lui créer une page internet avec biographie, photo et couvertures de livres (tous en rupture de stock, étrangement) et même des extraits de chapitres. En fait, tout leur premier album est un gros concept : chaque roman de ce cher George porte le titre d’une des chansons de Lord Huron, et met en scène des personnages récurrents (comme « chiefly Huron », hein, sans surprise) le groupe prétend qu’il aurait mis en musique puis en clip les aventures présentes dans les bouquins. Est-ce que c’est pas BEAUCOUP TROP COOL, sérieusement ? (J’adore, que dis-je, J’ADORE les artistes qui ont des concepts). Et du coup, chaque clip est un pur bonheur et si tu les regardes dans l’ordre ça fait même une sorte d’histoire.

Tout mon respect pour eux se résume en une phrase : ce sont des artistes accomplis. Tout est extrêmement soigné : les paroles, la musique, l’histoire, l’identité, les clips, les pochettes (ils ont fait une pochette différente pour chaque morceau du second album), et en même temps c’est juste l’histoire d’une bande de potes qui se connaissent depuis l’enfance et qui partent de trois fois rien. Et le mieux, c’est qu’ils fourmillent de bonnes idées pour renouveler leurs inspirations : par exemple, sur leur page facebook, ils publient parfois des « cartes postales » sous forme de mini vidéos de quelques secondes, ils ont aussi envie de développer une application qui débloquerait des chansons exclusives uniquement si on se rend dans un endroit bien précis, genre au sommet d’une montagne. Bref, plus j’en apprends sur eux, plus je suis émerveillée par l’univers qu’ils ont construit de toutes pièces. Je pourrais encore t’en parler des heures, mais il faut bien que je m’arrête un jour alors si je t’ai rendu curieux, ils font l’objet d’un très chouette article sur le blog du New York Times. Quant à moi, je retourne dessiner des coeurs sur mes feuilles de maths en chantonnant du Lord Huron. Passe une belle journée !

(Oh et je te mets directement les deux albums là, tu me remercieras plus tard).

21 commentaires sur “Lord Huron : attention, énorme coup de coeur musical en approche !

Ajouter un commentaire

  1. Je dis OUI ! Grand amoureux de l’Inde Folk par excellence, j’en bombarde souvent sur le blog. Je n’avais pas écouté beaucoup d’eux mais la seconde Time to Run est vraiment nice !

    Aimé par 1 personne

    1. Ahh on va bien s’entendre, l’indie folk c’est ma référence !
      N’est-ce pas ? En fait, plus je les écoute, plus je trouve toutes leurs chansons absolument dingues 🙂
      Bon du coup, si j’ai bien compris, ma prochaine mission c’est de dégoter un truc que tu ne connais pas encore 😉

      J'aime

    1. Aaaaaaah mais je suis trop contente ! Je me suis auto-proclamée leur nouvel attachée de presse, du coup l’article détaillé c’était juste dans mon cahier des charges 😉 c’est un pur plaisir de te proposer des choses qui font mouche, mademoiselle ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :