La fille du train

Paula Hawkins, 2015

Il doit bien rester quelques personnes qui n’ont pas encore lu ce livre, j’en faisais partie jusqu’à ce weekend. Pourtant, entre les nombreuses ventes et le film avec Emily Blunt, j’ai eu l’occasion d’en entendre parler ! Je ne sais pas si je pourrai en dire quoique ce soit qui n’a pas été dit, mais je tenais quand même à te faire un petit retour sur ce thriller plutôt original.

Rachel n’est pas l’héroïne de romans traditionnelle. La trentaine, divorcée, alcoolique, récemment virée de son emploi, elle maintient l’illusion pour ne pas devoir annoncer à sa colocataire qu’elle n’a plus de rentrée d’argent. C’est pourquoi elle continue de prendre le train pour Londres tous les matins, et qu’elle ne rentre qu’en fin de journée après avoir flâné dans la ville. Son seul plaisir dans toute cette fausse routine, c’est les quelques minutes d’arrêt du train dans un petit village, qui lui permettent d’observer un couple qui semble filer le parfait amour. Elle leur a inventé des noms et une identité, elle rêve d’être à leur place et elle pense les connaître. Jusqu’au jour où la femme est portée disparue, et que Rachel se rend compte qu’elle détient peut-être des informations que la police pourrait utiliser.

L’angle d’attaque de ce thriller est donc particulier : on suit à la fois les pensées de Rachel, au présent, et celles de la femme qui disparaît, dans des flash-back qui remontent le temps de plusieurs mois. Se rajoute la nouvelle femme de l’ex-mari de Rachel (tu suis?) pour former un récit à trois voix féminines. La lecture est donc facile, agréable, et franchement prenante. Certains ont eu de la peine à s’attacher à Rachel : c’est clair qu’entre son alcoolisme et ses pertes de mémoire, elle peut provoquer un certain agacement. Mais personnellement, j’ai tout de suite développé beaucoup d’empathie pour elle, on sent qu’elle veut se sortir de cette spirale infernale, même si elle fait pas mal de mauvais choix.

Ma petite contrariété, par contre, c’est d’avoir plus ou moins deviné la fin. Il faut dire qu’on a six personnages en tout, dont trois qui racontent, donc à moins d’un deus ex machina de type enlèvement par des extra-terrestres, on a de grandes chances de suspecter le coupable à un moment ou à un autre. Et une fois qu’on referme le livre, on réalise que l’histoire n’est pas si sophistiquée que ça. Mais la façon d’amener l’intrigue et le dénouement est le point fort de ce thriller, par les différentes voix et la construction des personnages (qui sont par ailleurs tous bien abîmés hein, elle nous a sorti une belle brochette de cas sociaux). Le résultat, c’est un livre qui se lit bien, qui accroche, qu’on a de la peine à lâcher et qui révèle de belles surprises sans être trop prise de tête. Pas forcément l’histoire qui me hantera des années, mais un excellent moment de divertissement tout de même ! Ce qui est déjà un joli succès pour une auteure qui n’avait jusque-là publié que des fictions romantiques. En tout cas, je suis curieuse de voir ce que Paula nous réserve pour la suite.

Il me fallait donc encore une chanson sombre (évidemment, quand on enchaîne les thriller…) et cette fois c’est Radiohead que je mets à l’honneur, avec une chanson qu’ils considèrent eux-même comme l’une des plus tristes de leur discographie (je te conseille d’aller lire ce que le chanteur en dit, si tu as envie de déprimer un coup). C’est des anglais, j’y tenais vu le cadre de La fille du train, et « Fade Out » reflète assez l’état d’esprit de Rachel lorsqu’elle se met à boire. Désolée de plomber l’ambiance (mais j’estime que plomber l’ambiance avec Radiohead, c’est plomber l’ambiance avec classe, voilà.) !

23 commentaires sur “La fille du train

Ajouter un commentaire

  1. Je fais partie des gens qui n’ont pas encore lu le livre non plus, personnellement… Mais curieusement, la bande-annonce du film me donne envie de commencer par celui-ci, plutôt que par le livre (#jesuiscontradictoire).
    L’ambiance y était bien triste et déprimante, et même temps super angoissante, à cause de l’alcoolisme de Rachel : on sait plus trop si elle a vraiment vu des trucs ou si elle a halluciné par abus de whisky… ^^

    Aimé par 1 personne

      1. Bon, en fait, j’ai eu l’occasion de lire le livre avant de réussir à trouver une version potable du film donc voilà, je reviens pour en papoter, toussa.

        Personnellement, je l’ai pas trouvé exceptionnel. Peut-être par exaspération pour les personnages féminins, je sais pas trop : je trouve Anna, Rachel et Megan parfaitement irritantes toutes les trois (avec ptêtre un léger avantage pour Anna)(encore que bon, suivant les passages du roman, ça se discute hein).

        Tom est caricatural du début à la fin, j’ai trouvé ça hallucinant. J’ai pensé à lui avant même que l’histoire du psychiatre ne prenne de l’ampleur donc comme quoi… Y’avait pas tellement de surprise au fond hein ^^

        Ah oui pardon : ALERTE SPOILER DANS CE COMMENTAIRE, voilà.

        J'aime

        1. Et par contre, j’ai pas trop compris mais… Il est dénoncé à la police à la fin ? Parce que dans le roman, c’est pas clair du tout. J’ai pas compris si on reste sur de la légitime défense avec un pétage de plomb incontrôlé ou si elles expliquent le pourquoi du comment qu’il en est arrivé à se faire menacer par un tire-bouchon.

          J'aime

          1. Eeeh cool que tu reviennes en parler 😀
            Oui je peux comprendre que les nanas t’exaspèrent 😉 Comme je disais, moi j’ai assez bien réussi à avoir de l’empathie pour Rachel (malgré le fait qu’elle prend les pires décisions tout le temps) mais clairement les deux autres me fatiguaient ^^ et je suis d’accord avec toi, c’est pas exceptionnel ! Surtout du fait que finalement l’histoire est assez simple et qu’on peut la deviner. Ce qui m’a surtout plu c’est la forme, l’originalité de l’idée de départ 🙂
            Et pour la fin… Tu me poses une colle ! J’avais prédit qu’il me hanterait pas des années, je pensais pas que j’aurais déjà oublié la fin, hem. Haha ! Dans mon vague souvenir, je dirais qu’elles s’en tiennent à la légitime défense, mais clairement je mettrais pas ma main au feu. J’ai surtout retenu que c’était Tom, et que Paula avait soigneusement éliminé toutes les autres pistes avant le dénouement du coup on risquait pas d’être si surpris que ça 😉

            J'aime

  2. Je fais parti de ces personnes qui n’ont pas lu le livre. Personnellement, quand un livre fait trop parler de lui il a plutôt tendance à me faire fuir. Main maintenant que l’enthousiasme est pas mal retombé j’avoue qu’il commence à bien me tenter. L’entrée en matière à l’air assez original.
    Sinon j’adore la chanson que tu as choisis ! Elle est juste génial (déprimante mais géniale). Plomber l’ambiance avec du Radiohead ce n’est pas vraiment plomber l’ambiance 😉

    Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :