Danser les ombres

Laurent Gaudé, 2015

71fm4chmrfl

Je sors tout juste de ce roman de Laurent Gaudé, que je ne connaissais jusque-là que par Eldorado, une histoire dure mais magnifiquement écrite qui m’avait captivée. J’aime sa plume et sa poésie, le mélange entre la douceur de son style et l’horreur des situations qu’il dépeint.

Danser les ombres, c’est l’histoire de Lucine qui retourne à Port-au-Prince, sa ville natale qu’elle a quittée il y a cinq ans, pour annoncer le décès de sa soeur. C’est aussi l’histoire de Saul, le fils illégitime de la famille Kénol qui n’a jamais terminé ses études de médecine et qui semble attendre que sa vie commence, celle de Lily la jeune adolescente malade qui sent qu’elle va mourir avant d’avoir vécu, celle du Vieux Tess qui tenait un bordel et qui n’aspire désormais qu’à une retraite calme entouré de ses amis, celle de Firmin le chauffeur de taxi qui fait des combats de coqs… C’est l’histoire de la rencontre entre tous ces personnages, et du tristement fameux tremblement de terre de Haïti qui va changer leur vie.

Laurent Gaudé parvient avec délicatesse à nous plonger dans l’ambiance de Port-au-Prince, avec ses superstitions, l’ambiance particulière de ses quartiers, on est vite dépaysés et c’est un vrai régal. Toute la première partie du roman se déroule avant le tremblement de terre, on a tout le temps de se familiariser avec tous ces personnages attachants et si humains. Puis vient la catastrophe, et les jours qui suivent, dans une atmosphère toute autre, blanche, poussiéreuse, apathique. J’étais très intéressée par le sujet, que je n’avais jamais vu dans une oeuvre de fiction, et j’ai adoré vivre parmi ces gens et comprendre leur souffrance. Je regrette un peu que ce livre se déroule uniquement sur quelques jours, j’aurais aimé voir les conséquences sur le plus long terme… Mais ce n’est pas un réel reproche, juste une curiosité insatisfaite, je ne remets pas en doute la qualité du récit ou de sa fin.

Tu l’auras compris, Danser les ombres m’a beaucoup touchée, on sent qu’il a été écrit avec amour et je te le conseille si tu as envie de te plonger dans une autre réalité.

Il ne me reste plus qu’à te proposer une chanson locale pour te mettre dans l’ambiance, avec un chanteur né à Port-au-Prince et très engagé dans la reconstruction de sa patrie.

13 commentaires sur “Danser les ombres

Ajouter un commentaire

    1. Voilà qui fait plaisir à lire… Il est encore un peu tôt pour te dire à quel point ce livre me marque, je vais le laisser mûrir encore vu que j’en sors à peine, mais le ressenti immédiat est très positif. 🙂 Tiens-moi au courant si tu essaies !

      Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :