[#PLIB2018] Shades of Magic T1

V. E. Schwab, 2015

Couverture du livre : Shades of Magic, Tome 1

#ISBN:9782371021167

Il faut impérativement que je rattrape mon retard dans les chroniques du Prix de l’Imaginaire, et ça fait déjà quelques semaines que j’ai terminé le premier tome de Shades of Magic qui fait partie de la sélection finale. Je ne suis pas sûre d’avoir grand chose à en dire, on va tâcher de pondre une chronique plus ou moins respectable.

Dans l’univers de Kell, il existe quatre mondes centrés sur la ville de Londres : le gris (le nôtre) qui ne connaît pas la magie, le rouge qui en est rempli, le blanc qui interdit son utilisation et le noir qui y a succombé. Magicien de sang, Kell est quasiment le seul à pouvoir voyager entre ces mondes, et s’il ne mesure pas toujours les risques qu’il prend, la petite pierre noire qu’il ramène d’une de ses expéditions pourrait bien le plonger dans des ennuis bien plus graves.

Shades of magic, c’est l’exemple typique du livre que j’aurais pu adorer à l’adolescence, et qui me laisse aujourd’hui de marbre. Ca me désole, parce que je réalise bien que je ne suis pas le bon public pour analyser cette histoire. Je n’ai pas grand chose de concret à lui reprocher, à part qu’il utilise des recettes que j’ai croisées trop souvent pour me laisser encore surprendre.

Au niveau de l’univers, rien à dire : c’est original, c’est bien pensé, j’ai aimé cette idée de quatre mondes qui ne sont pas sur un pied d’égalité, qui ne communiquent que très peu entre eux, grâce à des personnes capables de se téléporter d’une dimension à l’autre, et qui montrent finalement toutes les issues possibles face à la présence de magie. On rajoute par-dessus les magiciens du sang, qui sont dépendants de leur force physique pour utiliser leurs pouvoirs (et j’aime bien quand la magie a un coût, et qu’on ne peut pas faire n’importe quoi avec), et les relations politiques entre les différents Londres, tout ça fonctionne très bien à mes yeux et a su éveiller mon intérêt.

Mais voilà, une fois le cadre posé, on est dans de la fantasy très classique, et peut-être même un peu trop appliquée, trop scolaire à mon goût. Les personnages sont sympa, mais assez prévisibles dans leur caractère et leur dynamique, l’histoire s’embarque rapidement dans une succession de courses-poursuites et de scènes d’action, et on se doute quand même que les héros vont s’en sortir, donc on va dire que ça ne m’a pas pris aux tripes. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux gens, à m’inquiéter de leur sort ou à me demander comment tout cela pourrait bien finir, alors que je n’ai pas de reproche précis à adresser à ce roman. Tous les ingrédients sont là, tout est très bien exécuté, mais je suis passée à côté, tout simplement.

Après réflexion, j’ai l’impression que tout reste un peu trop en surface. Il manque le liant, le petit plus qui créerait l’alchimie, qui donnerait du corps à toute cette histoire et lui insufflerait un peu de vie. Ca me fait la même impression que les devoirs trop bien faits, où tous les détails sont impeccables, mais qui sont exécutés sans âme. J’exagère bien entendu, et bien des lecteurs sont tombés sous le charme de ce premier tome, mais je ne peux que constater que cette magie n’a pas fonctionné sur moi.

Bref, je ne vais pas m’étendre plus longtemps puisque je n’ai pas grand chose à en dire : si tu aimes la fantasy jeunesse, il a de bonnes chances de te plaire, et si tu es déjà un peu blasé des formules classiques, sois un peu plus sur tes gardes. Je pense que tu t’en doutes, je ne retiendrai pas ce titre pour mon vote final (mais on aura l’occasion d’en reparler, je te ferai un petit récapitulatif lorsque je serai venue à bout des deux dernières chroniques !).

Pour la musique, puisque tout tourne autour de Londres, j’ai eu envie de te mettre un morceau de London Grammar, pour que sa voix douce et suave tempère un peu cette chronique plutôt tiède. Rassure-toi, les deux derniers billets du PLIB seront plus enthousiastes ! (Et plus longs, du coup, parce que là je me ramollis sacrément).

16 commentaires sur “[#PLIB2018] Shades of Magic T1

Ajouter un commentaire

  1. Ça faisait longtemps que je n’avais pas écouté London Grammar ❤
    Je crois que c’est la première chronique mitigée que je lis sur ce roman, c’est bien. Ça me permet de revoir mes attentes à la baisse haha !
    Je pense quand même le lire parce que c’est le genre d’univers qui me plait, mais je ferai attention 😉

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai vu passé de nombreux retours sur ce roman. Généralement très positif, mais il ne me parlait pas plus que cela, et j’avais systématiquement cette impression sur laquelle tu mets des mots ; dèjà vu, et puis l’aspect jeunesse.

    Aimé par 1 personne

  3. Ton avis m’inquete un peu. J’ai ce livre dans ma PAL (assez haut même, il fait partie de mes prochaines lectures). ça me fait revoir mes attentes à la baisse mais peut-être que comme ça je serais moins déçue si ça me plait moyen.
    Dommage que ça ne l’ai pas fait pour toi. Dés fois ça arrive. C’est juste plus le bon moment pour lire ces livres. Mais bon, visiblement tu t’es rattrapée avec tes lectures suivantes 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est ça, ce n’est pas mon genre de lectures habituel et je suis passée à côté, mais il y a de bonnes chances qu’il te plaise quand même ! 🙂 Tu me diras ^^
      Oui, les deux dernières lectures du PLIB m’ont beaucoup plu 😀

      J'aime

  4. Je t’avoue qu’il ne me disait rien de plus que ça et que ta chronique ne me fait pas changer d’avis, aha.

    Juste une chose : la couverture, on dirait des personnages de dessin animé ou de BD, la première fois que je l’ai vu, j’ai mis quelques secondes à capter que c’est un roman xD

    Aimé par 1 personne

  5. Je voulais le lire en anglais celui là. C’était l’histoire des quatre pôles de Londres qui m’intéressait mais je pense que je n’y arriverai pas si on se retrouve vers les lieux communs de tous livres de YA.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, le cadre est très sympa mais au niveau du scénario il n’y a pas de grandes surprises. De la course-poursuite, des héros qui ne s’aiment pas mais vont tomber amoureux, des trahisons, ce genre de recettes… Pas sûr que la dimension des différents Londres suffise à te captiver !

      J'aime

  6. Même ressenti que toi sur ce roman! Je me suis laissé convaincre de le lire par les avis dithyrambiques que j’ai vus partout à son sujet (et par les couvertures de la VO qui sont mille fois plus classe que celles de la VF), mais je n’ai pas vraiment accroché. J’ai bien aimé l’idée des quatre Londres qui ont tous un rapport différent à la magie, mais j’ai trouvé le personnage de Lila très cliché et il y a des « rebondissements » qu’on voit venir à des kilomètres. Au final, je ne me suis pas tellement attachée aux personnages et je n’ai pas été captivée plus que ça par l’intrigue. Du coup je n’ai pas lu les tomes suivants…

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ben vraiment, totalement le même point de vue alors ^^ c’est bien dommage, et c’est exactement pour ça que je me méfie souvent des romans YA. J’ai quand même eu de sacrément belles surprises dans ce domaine cette année, mais on ne peut pas toujours bien tomber ^^

      J'aime

    1. Oui, j’ai pas de meilleure définition : tout est réuni et à la bonne place, mais la mayonnaise prend pas, il manque le grain de folie.
      Après tout l’engouement que j’ai vu partout, ça fait plaisir de se sentir compris haha ❤

      Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :