[Aparté] Sélection de podcasts bien sympathiques

Et oui, je t’annonçais il y a trois jours un beau programme de chroniques à écrire pendant ces deux prochaines semaines, et je m’en écarte déjà (je n’ai aucune parole). Mais bon, l’important c’est aussi de savoir écouter son inspiration du moment, et là tout de suite, j’ai envie de te parler de podcasts, alors c’est très précisément ce que je compte faire !

Ca doit faire trois ans que je consomme régulièrement des podcasts, et j’ai pris l’habitude d’en écouter dans les transports, en marchant ou en faisant la vaisselle. C’est moins contraignant qu’une vidéo puisqu’on n’est pas obligé de rester planté devant son écran, ça tient compagnie, c’est gratuit et on peut trouver à peu près tous les sujets imaginables, bref, j’adhère totalement à ce format. Alors je ne sais pas si tu es également amateur de podcasts, mais je trouvais chouette d’ouvrir la discussion et de pouvoir se conseiller des trucs. Voici donc, en vrac, quelques podcasts que je suis avec plaisir (les liens vers les sites officiels sont dans les titres, et tu peux bien sûr les retrouver sur n’importe quelle application de podcasts).

2 Heures de perdues

Le tout premier, celui qui m’a fait tomber dans la marmite et dont j’attends chaque nouvel épisode avec impatience depuis plusieurs années. Le principe est tout simple : une bande de potes se réunit autour d’un micro pour commenter scène par scène des films proposés par les auditeurs. Chaque épisode dure environ une heure et se concentre sur un film, et c’est avec une délicieuse mauvaise foi que les chroniqueurs déballent leurs commentaires.

De là à classer ça dans les podcasts cinéma, je ne suis pas sûre que ce soit leur rendre service : leur force, c’est de ne pas se prendre au sérieux, et je les écoute surtout pour leur humour ! Et le mieux, c’est qu’à force de les écouter, j’apprends quand même pas mal de choses sur le sujet, un peu sans m’en rendre compte. Bref, c’est mon concentré de bonne humeur hebdomadaire, et c’est toujours un bonheur de les retrouver.

Le Cosy Corner

cosycorner.PNGJe ne connaissais ni Medoc ni Moguri avant de tomber sur leur podcast, et pourtant ils gravitent autour du jeu vidéo depuis plusieurs années (sur Nolife, notamment). Difficile de présenter leur concept avec précision, puisqu’au final, ils se réunissent pour parler de tout et de rien autour d’une idée centrale : être cosy, amener du cosy dans ton quotidien, bref, se mettre bien.

Toutes les deux semaines, pendant environ 2h30, ils prennent le temps de discuter pop culture, nourriture, questions existentielles ou vie quotidienne en sirotant leurs boissons mystérieuses et en improvisant avec talent. Au final, chaque émission est différente de la précédente, et ils ont un don pour me captiver avec des sujets qui ne me seraient jamais venus à l’esprit. J’aime beaucoup ce sentiment de retrouver deux potes, dans le confort le plus total, et je ne compte plus le nombre de suggestions culturelles qui ont fait mouche (Moguri a de très bons conseils littéraires, au passage !). Et puis bien sûr, leur humour est tout à fait croustillant. Je les soutiens d’ailleurs sur Patreon, pour te dire à quel point j’ai envie qu’ils continuent !

Entre

Résultat de recherche d'images pour "entre louie media"

Dans une autre ambiance, j’ai découvert tout dernièrement ce podcast très tendre. Il donne la parole à Justine, une adolescente de onze ans qui nous parle de son quotidien, tout simplement.

Avec Entre, on renoue un peu avec cette période pas toujours simple, pleine de remises en questions et de bouleversements. On est aux premières loges pour assister à l’évolution de Justine, qui sort du monde des enfants sans arriver vraiment dans celui des adultes, qui analyse ce qui l’entoure avec une maturité surprenante, qui se confie sans filtre et qui passe du coq à l’âne entre les cours, les amitiés, la religion, les hobbys et la famille. Cette demoiselle pleine de vie est terriblement attachante, et les 26 épisodes de cette première saison (qui durent une dizaine de minutes) se savourent comme des bonbons.

Missing & Murdered : Who killed Alberta Williams ?

Résultat de recherche d'images pour "missing and murdered alberta"Dans la lignée de Serial qui a fait un carton aux USA et un peu partout dans le monde, la première saison de ce podcast de la CBC enquête (en anglais) sur le meurtre d’une jeune femme du nom d’Alberta Williams au Canada, en 1989. Le tout est distribué sur huit épisodes d’environ 45 minutes, et autant te dire que tu vas les enchaîner sans t’en rendre compte.

A travers cette enquête, menée par une journaliste qui nous explique le cas progressivement, on nous parle également de la situation des autochtones au Canada, de leur lourd passé suite à la colonisation américaine et notamment des enfants envoyés de force dans des pensionnats dans une démarche d’assimilation forcée. C’est glaçant, j’ai appris beaucoup de choses sur ce pan peu revendiqué de l’histoire du Canada et la narration est parfaitement maîtrisée. Par contre, ça fout vraiment le cafard, je te conseille de le glisser entre un 2 heures de perdues et un Cosy corner. Les recherches continuent, toutes les données récoltées sont sur ce site et une saison 2 est déjà sortie, également sur une disparition de jeune femme autochtone (j’attends d’être dans le bon état d’esprit pour l’écouter, mais je suis certaine que ce sera tout aussi passionnant).

Transfert

Résultat de recherche d'images pour "Transfert slate"Je suis friande de témoignages, particulièrement en format audio, et Transfert est une mine d’or dans le domaine. La durée des épisodes varie entre trente minutes et une heure selon les récits, et chaque narrateur te raconte un épisode marquant de sa vie, qu’il soit heureux, insolite ou dramatique.

Je ne peux pas dire que la qualité des épisodes soit tout à fait constante, et certains narrateurs m’ont énervée au plus haut point, mais la majeure partie des histoires me fait voyager, me touche et me remplit d’empathie pour ces gens dont je ne sais rien et qui nous ouvrent la porte de leur intimité. C’est une émission très humaine, et je trouve terriblement intéressant de se mettre dans la peau de personnes très différentes de soi. Alors je suis au rendez-vous toutes les deux semaines, avec toujours la certitude d’aller de surprise en surprise.

Les Orties

lesorties.PNGEt j’avais quand même très envie de terminer sur une touche helvétique, avec ce podcast bien de chez moi que j’écoute toujours avec beaucoup de plaisir. Humoriste cynique et incisif, Yann Marguet s’attaque chaque semaine à un nouveau sujet universel et, en à peine six minutes d’émission, tout le monde en prend pour son grade.

On n’a jamais vraiment été connus pour nos humoristes en Suisse, mais depuis quelques années il y a une jolie vague de chroniqueurs radio tout à fait sympathiques (et c’est pas trop tôt). Je dois dire que j’apprécie vraiment le style de Yann Marguet, qui manie les mots avec beaucoup d’adresse et ne fait pas de favoritisme : tout le monde se fait lyncher dans la plus grande mauvaise foi et il n’hésite pas à faire passer des messages tout à fait honorables sous cette couche de satire très rythmée. Certaines vannes sont probablement trop locales pour êtres comprises en-dehors des frontières et l’accent vaudois est parfaitement assumé, mais globalement je pense que c’est tout à fait accessible sans avoir toutes les références. D’ailleurs, on peut aussi les trouver sur YouTube, et c’est encore mieux avec les images.


Je pourrais en citer d’autres, j’ai choisi de cibler ceux que j’écoute le plus régulièrement, mais je ne demande qu’à découvrir de nouvelles chaînes alors j’attends tes recommandations ! En espérant t’avoir fait découvrir une ou deux pépites parmi cette sélection sacrément éclectique.

13 commentaires sur “[Aparté] Sélection de podcasts bien sympathiques

Ajouter un commentaire

    1. On est bien d’accord ! Et dans le métro, c’est toujours agréable d’écouter des trucs qui mettent de bonne humeur 😉
      Oh je te recommande vraiment Entre ! C’est très vite écouté en plus 🙂 Et puis le Cosy Corner, moi j’adhère totalement !

      J'aime

  1. On en avait déjà parlé par mail me semble-t-il, mais je n’arrive pas à me concentrer sur l’audio uniquement… Du coup, je dois rater des trucs !

    Entre a l’air pas mal, j’avoue que le concept est atypique, ou plutôt… pour une fois que ce n’est pas une adulte qui parle !

    Sinon, j’écoutais de temps à autre La Poudre (podcast féministe qui interviewe pendant une heure une femme) mais que les personnalités qui m’intéressaient, et j’écoute de temps à autre France Inter et France Culture quand ça m’intéresse. (pas souvent, ahem)

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est clair que ça demande d’être un minimum auditif 😉 Je pense que Entre pourrait t’intéresser, et puis comme les épisodes sont courts ça ne coûte rien d’essayer 😀
      Oui, ça m’arrive d’écouter la Poudre aussi ! Mais j’ai un peu plus de mal avec les podcasts « trop » professionnels, genre de grandes chaînes radio… C’est un peu trop léché parfois 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. LOL tu t’écartes déjà de ton programme. Cela me fait un peu rire, car je me reconnais aussi dans ces errements. 🙂

    Je ne suis pas tellement podcast mais le premier sur le cinéma éveille ma curiosité, aussi, vais-je le tenter pour voir si j’accroche.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah si, c’est totalement spoilant ! 😉 C’est vrai que j’aurais pu le signaler, parce que c’est quand même préférable de voir les films avant si on a peur de connaître la fin.
      Ces podcasts d’enquête sont vraiment passionnants !

      Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :