[Rétrospective] Novembre

Un mois encore une fois bien rempli, puisque je voulais lire plusieurs titres avant de faire ma sélection pour le PLIB. Il faut savoir qu’on a reçu énormément d’ebooks envoyés par les maisons d’édition pour nous aider à faire notre choix, j’ai donc allègrement pioché dans cette mine d’or. Par-dessus, nous nous sommes lancées, Cha’ et moi, dans un nouveau projet de mise en lumière des petites maisons d’édition, ce qui m’a pris pas mal de temps par rapport à toutes les chroniques en attente sur le blog (mais j’espère que ça t’a intéressé, parce que ça nous a beaucoup amusées en tout cas !).

Les livres :

  • Vincent TASSY – Comment le dire à la nuit
  • Cecelia AHERN – L’année où je t’ai rencontré
  • Marie-Catherine DANIEL – Entre troll et ogre
  • Andreas ESCHBACH – L’or du diable
  • Robert DARVEL – Femmes d’argile et d’osier
  • Claire BILLOT – L’étrange affaire Nottinger
  • Camille VERSI – Royales
  • Haruki MURAKAMI – Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil
  • Fabrice COLIN – Big fan

J’ai démarré mon mois de novembre avec un très beau coup de coeur pour Comment le dire à la nuit, le dernier roman de Vincent Tassy dont je te parle bientôt. J’ai ensuite découvert la plume de Cecelia Ahern, dans un roman tout doux que j’ai chroniqué dans la foulée et qui m’a beaucoup plu.

Pour le PLIB, j’ai lu plusieurs titres francophones sortis cette année : Entre troll et ogre, que j’ai trouvé très sympa malgré un style auquel je n’ai pas totalement adhéré (c’est bien écrit hein, mon ressenti est tout à fait personnel), Femmes d’argile et d’osier qui s’est avéré un peu trop perché pour moi (avec là aussi, une plume qui a un peu parasité mon plaisir), L’étrange affaire Nottinger agréable à lire mais pas follement original (qui revisite le mythe de Cthulhu) et Royales qui est définitivement trop jeunesse pour moi, malgré une idée de base plutôt intéressante. Pas un bilan folichon-folichon donc, on ne peut pas bien tomber à chaque fois.

Par contre, à côté de ça, j’ai pris beaucoup de plaisir avec L’or du diable (qui m’avait été envoyé par mon lutin, si je ne m’abuse !) qui traite de notre rapport à l’argent, d’alchimie et d’histoire, sur fond de thriller plutôt divertissant. Je me suis également replongée avec délice dans la plume de Murakami avec Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil, qui se savoure sans précipitation et m’a offert une petite pause très agréable. Et enfin, GROS coup de coeur en toute fin de mois pour Big fan de Fabrice Colin, il faut absolument que je t’en parle dès que mon emploi du temps se calme un peu parce qu’il y a une foule de choses à dire.

Les sagas :

  • Charlotte BOUSQUET – Shâhra T1
  • David GEMMELL – Waylander T1
  • Stephen KING – Mr Mercedes
  • Aline MAURICE – Forestelle T1
  • Marie MAILLE – Paper Girl

Toujours dans le cadre du PLIB, j’ai lu trois débuts de saga : Shâhra, qui m’a un peu ennuyée malgré un univers très fouillé et une plume élégante (je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages…), Forestelle qui est divertissant mais, une fois de plus, trop jeunesse pour moi, et Paper girl qui m’aurait sûrement plu à l’adolescence mais qui prend trop de schémas que j’ai déjà croisés depuis.

(On pourrait croire que je n’ai eu que des mauvaises surprises pour le PLIB. Du coup je précise : j’ai volontairement lu les titres qui m’intéressaient à moitié, pour pouvoir trancher avant de faire ma sélection et savourer ceux qui me font le plus envie tout au long de l’année, d’où le bilan en demi-teinte !).

Sinon, j’ai enfin découvert le premier tome de Waylander, qui soulève des thèmes intéressants mais semble avoir un peu vieilli. Je lirai la suite pour me faire une meilleure idée. Et j’ai fini sur une très bonne note avec Mr. Mercedes, lu avec ma chère Alec, et c’était très sympa de redécouvrir King dans sa veine thriller réaliste. Je t’en parlerai lorsqu’on aura lu les deux autres tomes de cette trilogie, je me réjouis !

Les services de presse :

Pas mal d’activité côté services de presse, puisqu’en plus de mes habituelles demandes sur SimPlement, j’ai lu Etre divisé et Semblables de chez Plume Blanche pour notre projet de la ME du mois.

Axelle Lemagny – Mademoiselle Tout le Monde

xcover-2184

J’ai démarré ce mois avec un roman tout doux et délicat, qui se repose essentiellement sur les personnages et la plume pour parler de la vie, tout simplement.

J’ai aimé la banalité des personnages, qui sonnent juste sans nous ennuyer (exercice périlleux). On les accompagne avec plaisir dans leurs questionnements et leur vie quotidienne.

Pour la plume, elle est plutôt poétique et tout à fait au service de l’histoire : chaque chapitre se clôt sur un court poème qui fait écho aux événements, pour un effet bien sympa. Les thèmes abordés sont bien choisis et fondamentaux, merci pour le beau message qui se dégage de ce texte.

J’avais vu venir quelques événements du scénario, mais l’histoire n’est pas au cœur du récit et le tout se lit sans longueur, petite parenthèse douce et bienveillante entre deux lectures plus denses.

Collectif – L’indé Panda n°6

xcover-2277

Tu me connais un peu, je ne cours pas après les recueils de nouvelles. Et pourtant, en découvrant l’existence de ce magazine totalement gratuit qui offre une visibilité à des auteurs indépendants, j’ai eu envie de m’y plonger, et j’ai bien fait.

Chacune des nouvelles est originale et marquante à sa manière (soit par une plume particulière, soit par une idée ingénieuse dans la forme ou le fond). En tout cas, toutes sont agréables à lire et donnent envie de découvrir les romans des différents auteurs.

Inutile de dire que ce webzine est très bien pensé et fait avec passion. La mise en page met bien en valeur les textes, chacune des nouvelles est suivie d’un petit mot de l’auteur où il peut se présenter et faire sa promo, bref, du très joli travail et une belle démarche.

François Avisse – L’arracheur d’ombres T2

cover-2262.jpgJe t’ai parlé en octobre du premier tome de cette saga haletante, et c’est sans perdre de temps que j’ai voulu enchaîner avec le tome 2 pour avoir l’histoire bien en tête.

Eh bien le verdict est simple : c’est toujours aussi bien ! Le savant mélange d’anecdotes historiques et de suspense fonctionne encore, on monte même d’un cran la cruauté de l’auteur envers ses personnages, ce qui rend ce livre difficile à lâcher et redoutablement efficace.

Note qu’il peut se lire en tome indépendant : j’étais contente d’avoir déjà les informations du premier, mais l’auteur a très bien réussi à rendre son texte solide sans toujours faire des rappels au premier volet ni passer par des pages et des pages de souvenirs redondants.

Sache aussi que ce n’est pas la fin de l’histoire, j’ai vraiment hâte d’en apprendre plus sur ce mal terrifiant et de savoir ce qu’il adviendra des différents personnages, parce que tout est possible ! Si tu aimes les thrillers et que tu veux laisser sa chance à un texte moins connu, tente le coup, ça pourrait bien te plaire.

Anthony Lamacchia – L’inspiration des best-sellers

cover-2306.jpgAutre thriller, mais dans un genre bien différent : le texte fait une petite centaine de pages, et développe son idée avec beaucoup d’efficacité sans qu’on se sente frustré qu’il soit aussi court.

La plume est fluide, le cadre est posé en quelques lignes et on se retrouve rapidement au cœur du propos. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le rythme n’est pas effréné et permet de bien poser les différents éléments sans précipitation.

Difficile de trouver le coupable et de démêler la réalité de la fiction, entre les rêves éveillés du personnage principal et son entourage hautement suspect. Et pourtant, quand le dénouement survient, il tombe sous le sens : c’est joliment articulé et efficace, un exercice pas si simple mais fait avec application.

Azaël Jhelil – L’œuf de Tanglemhor T1

cover-1906.jpgAttention, on arrive à la grosse révélation auto-éditée du mois : plus de 800 pages, un univers ultra-dense, une écriture très professionnelle et une narration aux petits oignons, s’il fallait encore une preuve que l’auto-édition n’est pas synonyme d’amateurisme, je ne peux pas en fournir une meilleure que celle-là.

Si je devais le résumer en un mot, je dirais « ambitieux ». Je n’ose imaginer la quantité de travail requise pour produire un tel résultat, et j’ai pris énormément de plaisir à parcourir ces terres fantastiques aux côtés des héros de L’Oeuf de Tanglhemor. On est sur de la fantasy de haute-voltige, qui s’écarte mine de rien des sentiers battus et propose des trames narratives touffues et captivantes.

Alors oui, il faut quelques chapitres pour prendre ses marques, mais dès que j’ai trouvé mes repères, je n’ai plus pu lâcher ce roman malgré son épaisseur conséquente. J’ai vraiment hâte de lire la suite et de retrouver ce subtil mélange d’humour et d’aventure, et je salue encore une fois le talent et la patience de l’auteur qui mériterait amplement d’être repéré par une grande maison d’édition. Un sacré bouquin, je te le dis !

Evolution de Suzette :

  1. Cecelia AHERN – L’année où je t’ai rencontré
  2. Charlotte BOUSQUET – Shâhra T1
  3. Fabrice COLIN – Big fan
  4. Marie-Catherine DANIEL – Entre troll et ogre
  5. Robert DARVEL – Femmes d’argile et d’osier
  6. Andreas ESCHBACH – L’or du diable
  7. David GEMMELL – Waylander T1 T2-T3
  8. Stephen KING – Mr Mercedes
  9. Haruki MURAKAMI – Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil
  10. Vincent TASSY – Comment le dire à la nuit
  11. Claire BILLOT – L’étrange affaire Nottinger
  12. Marie MAILLE – Paper Girl
  13. Aline MAURICE – Forestelle T1
  14. Camille VERSI – Royales
  15. Laetitia ARNOULD – Le Bois-sans-songe
  16. Roland AUDA – Le gouffre
  17. Jean BARET – Bonheur TM
  18. Jeanne BOCQUENET-CARLE – The Big History Show
  19. Sarah BUSCHMANN – Sorcière de chair
  20. Nicolas CARTELET – Dernières fleurs avant la fin du monde
  21. COLETTE – Romans
  22. Pierre EFRATAS – Sagas des mers grises T1
  23. Romain GARY – Les oiseaux vont mourir au Pérou
  24. Yaa GYASI – No home
  25. Stephen KING & Peter STRAUB – The Talisman
  26. Jérémy LEROYER – La cité des surhumains
  27. Valérie PERRIN – Les oubliés du dimanche
  28. François REYNAERT – La grande histoire du monde
  29. Elodie SERRANO – Les baleines célestes
  30. C. SIZEL – Identités
  31. Valérie TONG CUONG – Par amour
  32. Robert YESSOUROUN – Le robot de trop

Bon ben comme je disais, on a reçu beaucoup de livres grâce au PLIB et ça se ressent chez Suzette. Aucun achat ce mois-ci par contre, puisqu’à part ces ebooks j’ai pris deux romans dans la boîte à livres du boulot (le King et le Gary) et j’ai reçu No homePar amourLes oubliés du dimancheLa grande histoire du monde et les romans de Colette en remerciement de ma participation au jury du Prix du Polar du Livre de Poche. Ce n’était pas mon anniversaire, et pourtant j’ai été sacrément gâtée en novembre !

Bref, je te laisse, je suis présentement au SLPJ de Montreuil (très probablement en train d’acheter la moitié des rayons), je te raconterai ça à mon retour !

12 commentaires sur “[Rétrospective] Novembre

Ajouter un commentaire

  1. Un très beau bilan !
    J’avais bien aimé Entre troll et ogre et le roman de Vincent Tassy me tente beaucoup, c’est un auteur qu’il faut vraiment que je découvre.
    Je te souhaite un bon mois de décembre avec, je l’espère, tout autant de belles lectures 🙂

    J'aime

  2. ET bien Mon p’tit loup!!! Quel mois tu nous fais! Tu m’impressionne.
    Ah, c’est sûr que Waylander a quelques années, et c’est une fantasy assez « classique » désormais. J’ai bien aimé personnellement et je vais continuer avec les Gemmell.

    Aimé par 1 personne

  3. J’avoue que tu as eu un mois de novembre chargé avec la série d’articles que tu nous as préparé avec Cha ! Mais ça n’empêche pas que tu as lu plein de livres quand même… J’essaie toujours de résoudre ce mystère, aha.

    Aimé par 1 personne

  4. Wouah, quel bilan impressionnant. Je n’ai lu dans cette longue liste que le Murakami, qui ne m’a pas vraiment marqué (je l’ai trouvé bien plus fade qu’un Kafka sur le rivage ou qu’un Chronique de l’oiseau à ressort, par exemple). J’ai Mr Mercedes dans ma PAL depuis un petit moment, je me le réserve pour une période où j’aurai envie de frissons..

    Aimé par 1 personne

  5. J’aime ce découpage qui laisse penser que tu n’as pas « tant » lu alors qu’en fait tu as lu 25 trucs dans le mois. Femmes d’argile et d’osier « trop perché » pour toi, ça ne me dit rien qui vaille xD
    Sinon, très joli bilan même si un peu en demi-teinte, j’ai hâte de lire ta chronique sur Comment le dire à la nuit (et de le lire aussi, il faut absolument que je lui trouve un créneau avant le vote pour les 5 finalistes).
    Passe un bon mois de décembre et toutes mes condoléances à Suzette pour le post-Montreuil !

    Aimé par 1 personne

    1. Hahah c’est vrai, je brouille les pistes 😛 non, je te le recommande effectivement pas, tu te fâcherais je pense ^^
      Oui, en demi-teinte mais c’était prévu, vu que j’ai commencé par les bouquins de la liste qui ne me faisaient que moyennement envie ^^
      Ah ben t’as bien fait de plaindre Suzette, l’histoire a montré qu’elle a effectivement pris cher 😀

      Aimé par 1 personne

  6. Comment le dire à la Nuit me tente carrément donc hâte de voir ce que tu vas en dire ! =D Même sans le PLIB je pense que j’aurais fini par craquer ^^
    Sinon bravo pour ton rythme de lecture hé ! =D
    Et sinon, c’était troooop coool de te voir en vraiiii ♥
    Passe un très joli mois de Décembre ♥

    Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :