[Rétrospective] Novembre

Le mois de novembre a été intense à plus d’un titre. Au niveau professionnel, il a marqué mon retour à la maison, ce qui signifie encadrer les étudiants à distance, préparer des examens en ligne, se casser la tête pour limiter la triche et se retrouver quand même avec plein de tricheurs (on adore). Et sinon, j’ai fait une orgie de lectures et de jeux vidéo : d’une part pour le challenge Book Secret City du PLIB, qui nous a demandé un vrai marathon de lecture sur tout le mois de novembre (avec plein de romans à lire pour des thématiques précises, c’était hyper bien et ça explique la taille scandaleuse de ce bilan), et d’autre part pour mon top 5 des jeux indé de l’année, qui sortira bientôt sur JSUG et qui me lance à chaque fois dans un tourbillon de jeux que j’ai envie de tester avant de faire mon choix pour être la plus exhaustive possible. Bref, y a eu du boulot par ici, et voilà le résultat !

Les livres :

  • Neil GAIMAN – Stardust
  • Anthelme HAUCHECORNE – Le carnaval aux corbeaux
  • Julia RICHARD – Carne
  • Aurélie WELLENSTEIN – La mort du temps
  • Guillermo DEL TORO & Daniel KRAUS – La forme de l’eau
  • Isaac ASIMOV – The Naked Sun
  • Romain GARY – Clair de femme
  • Jonathan COE – The house of sleep
  • Isabelle COLLET – Les oubliées du numérique
  • Heike FALLER – Cent ans
  • HUBERT – Peau d’homme

Le challenge du PLIB portait sur les littératures de l’imaginaire, c’est donc sans surprise que j’ai plein de lectures SFFF à te présenter. En fantasy, j’ai enfin lu Stardust qui me faisait de l’œil depuis si longtemps : j’ai adoré le film à sa sortie, et là je suis plutôt satisfaite de cette lecture aussi ! J’ai aussi lu Le carnaval aux corbeaux mais j’ai eu beaucoup de mal à le terminer. Le début est chouette, l’idée de présenter du folklore germanique aussi, mais tout est rapidement devenu trop touffu et fouillis pour moi. En fantastique et anticipation, j’ai beaucoup apprécié Carne, qui est dans les sélectionnés du PLIB2021, et qui questionne avec impertinence et pas mal de boyaux les problèmes de notre société actuelle. J’ai aussi lu La mort du temps, qui est efficace et rythmé mais qui ne me laisse pas un grand souvenir. Pareil pour La forme de l’eau, je voulais découvrir cette histoire et j’ai trouvé ça doux, mais pas inoubliable. Par contre, encore un grand moment de science-fiction avec The Naked Sun, je suis décidément sous le charme de la plume d’Asimov (et j’enfonce des portes ouvertes, je le sais bien) et j’ai englouti ce nouvel opus du Cycle des Robots avec une joie totale.

Mon classique du mois, c’était Clair de femme que j’ai récupéré en boîte à livres. J’ai beaucoup aimé ce texte, qui se dévoile progressivement au fil de la nuit et esquisse les personnages avec un talent certain. Le tout se lit rapidement, mais l’ambiance est saisissante et reste en tête bien plus longtemps. Autre lecture qui m’a fait forte impression : The House of Sleep, qui m’avait été choisi par Joseph Kochmann pour mon challenge des 12 mois. C’est un texte fascinant et inclassable sur des personnages atteints de troubles du sommeil. Tranche de vie, comédie, drame, parfois à la limite du thriller et de l’absurde, j’ai adoré ce roman, cette plume brillante, ces personnages vibrants.

Une fois n’est pas coutume, j’ai aussi lu un essai ce mois-ci ! Les oubliées du numérique, dont j’ai montré quelques passages en story sur Instagram. Je recommande vraiment ce livre, qui montre avec beaucoup de pédagogie les inégalités homme/femme dans les milieux techniques, les origines possibles de cette situation, les tentatives de redressement et leurs faiblesses, et évidemment des pistes d’amélioration. Les anecdotes faisaient souvent écho à mon expérience personnelle, mais j’ai aussi appris beaucoup de choses !

Et j’ai également lu deux albums, qui m’ont été offerts par ma chère Plouf pour mon anniversaire. Cent ans, un album très doux qui sème des savoirs qu’on acquiert à tout âge, et qui invite au partage entre générations. J’ai tout particulièrement aimé les anecdotes et la démarche d’écriture qui sont développées en fin d’ouvrage, ça donne de l’épaisseur au projet ! Et puis Peau d’homme, que je voyais passer partout depuis plusieurs mois et qui me faisait tellement envie. C’est très intelligent, très percutant, une fable moderne qui dénonce avec beaucoup d’efficacité le sexisme et ses conséquences à tous les niveaux. C’est le genre de lecture qui donne un souffle de vie, un regain d’énergie pour faire bouger les murs et sortir de ces vieux clichés. J’ai adoré !

Les sagas :

  • Eoin COLFER – Artemis Fowl T4
  • Georgia BYNG – Molly Moon T1
  • Paul BEORN – Calame T1
  • Diana Wynne JONES – Howl’s Moving Castle T3
  • Jessica SPOTSWOOD – The Cahill Witch Chronicles T3

Deux relectures en novembre : le quatrième tome d’Artemis Fowl, dont je me souvenais partiellement et qui était sympathique, mais je m’arrêterai là pour cette saga. Déjà à l’époque, je n’avais pas lu au-delà du tome 6 je crois ! Pourtant, je continue d’avoir beaucoup d’affection pour cette série, je trouve juste qu’elle s’adapte moins à un public plus âgé et je ne veux pas forcer. J’ai aussi relu le premier tome de Molly Moon, et c’était une très chouette redécouverte ! C’est drôle, bien ficelé, un peu enfantin mais suffisamment rythmé pour qu’on ne s’ennuie pas. Je relirai certainement la suite en décembre !

Figure-toi que j’ai aussi terminé deux sagas (et ça fait toujours plaisir) ! J’ai enchaîné la fin des Sœurs sorcières après avoir beaucoup aimé les deux premiers tomes, et franchement cette série est très sympathique jusqu’au bout. C’est prenant, c’est centré sur les relations entre sœurs, la romance reste finalement assez discrète, le système de magie est cool… Non vraiment, très chouette lecture. Et j’ai aussi terminé la trilogie du Château de Hurle, dont j’ignorais l’existence avant de relire le premier. Et là aussi, gros plaisir passé aux côtés de ces personnages colorés et vivants, avec une plume espiègle dont je ne me lasse pas et un univers qui fait tout simplement rêver. Je suis assez motivée à me faire la bibliographie entière de Diana Wynne Jones, c’est dire !

Et enfin, j’ai sorti de chez Suzette le premier tome de Calame, que j’avais acheté au SLPJ il y a déjà deux ans. Il traînait un peu, notamment parce que j’attendais de voir sortir le tome 2 (qui serait entre les mains de l’éditeur, semble-t-il !), mais je suis ravie de l’avoir enfin lu parce que c’était super ! C’est une fantasy qui semble assez classique au premier abord, mais le système de magie (qu’on découvre petit à petit) est excellent, de même que la narration qui m’a beaucoup plu. J’ai hâte de pouvoir lire la suite !

Les services de presse :

Et enfin, j’ai été gâtée au niveau des services de presse ! Les éditions Plaisir de Lire m’ont envoyé Les roses sauvages, un roman sombre sur la figure du pervers narcissique. Il est chouette, un peu classique mais très appliqué et pédagogue sur ce type de profils. Et la distribution Dargaud Suisse m’a fait parvenir Ils sont chez nous que j’ai adoré ! Je ne connaissais pas encore la plume de Lisa Jewell et ça m’a donné envie de lire ses autres romans : thriller diabolique, ambiance qui se tisse peu à peu et t’enferme dans ces murs étouffants, concept qui fait froid dans le dos… J’ai parlé de ces deux lectures plus en détail sur Instagram, mais je les ai bien appréciées !

Et pour les auto-édités, j’ai eu droit à trois très bonnes pioches. De la fantasy japonaise fort sympathique avec L’aigle et le koto, un thriller haletant et engagé avec Le cercle des hellébores noirs, et un roman SF rythmé et qui pose de grandes questions sur l’avenir de l’humanité avec Homo pacificus. Je suis chanceuse !

Evolution de Suzette :

  • Isaac ASIMOV – The Naked Sun
  • Paul BEORN – Calame T1
  • Jonathan COE – The house of sleep
  • Isabelle COLLET – Les oubliées du numérique
  • Guillermo DEL TORO & Daniel KRAUS – La forme de l’eau
  • Neil GAIMAN – Stardust
  • Romain GARY – Clair de femme
  • Anthelme HAUCHECORNE – Le carnaval aux corbeaux
  • Marie JAVET – Les roses sauvages
  • Diana Wynne JONES – Howl’s Moving Castle T3
  • Julia RICHARD – Carne
  • Jessica SPOTSWOOD – The Cahill Witch Chronicles T3
  • Aurélie WELLENSTEIN – La mort du temps
  • Georgia BYNG – Molly Moon T1
  • Eoin COLFER – Artemis Fowl T4
  • Heike FALLER – Cent ans
  • HUBERT – Peau d’homme
  • Lisa JEWELL – Ils sont chez nous
  • Céline CHEVET – Sous les sabots des dieux

Eh oui, Suzette en a pris pour son grade ce mois-ci ! Un seul ajout à comptabiliser : le dernier roman de Céline Chevet que j’avais pris en précommande et qui sera certainement lu en décembre. Avec toutefois une nuance : comme j’ai arrêté de compter les ebooks et que j’en ai lu un tas (pour rentrer dans les catégories du challenge), c’est descendu beaucoup moins que prévu. Mais j’en ai profité pour (encore) redéfinir Suzette, et j’ai décidé de ne garder que les romans que j’ai achetés. Au final, pour les emprunts je sais que je dois les lire rapidement, et pour ceux que je récupère en boîte à livres, je ne suis pas certaine de les lire un jour. Alors autant que cette liste me serve à recenser ceux qui « doivent » être lus, pour continuer à tirer au sort parmi ces titres quand j’en ai envie ! Bref, entre mes lectures du mois et cette nouvelle vision de la chose, Suzette retombe à 48 titres ! Ca faisait si longtemps qu’elle n’avait pas été aussi mince !

20 commentaires sur “[Rétrospective] Novembre

Ajouter un commentaire

  1. Les tricheurs, des gens que je n’ai jamais compris… Bon courage !
    Quant à ton bilan, on peut dire qu’il est varié et étoffé 🙂 Je pense lire dans les prochaines jours Peau d’homme dont je n’entends que du bien.
    Passe un bon mois de décembre 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah t’inquiète, ça m’a coupé la chique, je n’ai pas encore fini un seul livre depuis début décembre 😉
      C’est compliqué, on essaie d’entourer nos étudiants au mieux malgré tout 🙂
      Oui, très sympathique lecture !

      Aimé par 1 personne

  2. Mon mari fait aussi les TD à distance, c’est pas simple et il soupçonne fortement que la moitié du groupe se connecte et part faire autre chose ^^
    j’ai suivi tes storys Insta sur Les oubliées du numérique, il a l’air vraiment bien !

    Aimé par 1 personne

    1. Haha oui c’est un peu pénible ^^ mais je peux pas toujours les blâmer, c’est sûr que c’est fatigant de passer sa journée sur Zoom ! Par contre ceux qui s’envoient les réponses pendant les examens, ça me fâche sacrément plus haha
      Ah ça oui, je te le recommande !

      Aimé par 1 personne

  3. Il serait peut-être temps que je sorte Stardust de ma PAL ! Sinon, j’avais déjà très envie de découvrir Asimov et Peau d’homme, merci d’en remettre une couche !
    Tant mieux pour le Jonathan Coe. J’ai récemment fait une première lecture de cet auteur mais je n’ai pas été particulièrement emballée…
    Je ne savais même pas qu’il y avait eu une suite à Molly Moon ! Je m’étais arrêtée au premier tome quand j’étais enfant.
    Beau bilan comme d’habitude. Félicitations pour Suzette, bon courage pour le boulot et un beau mois de décembre à toi (même s’il est déjà bien entamé) !

    Aimé par 1 personne

    1. Ayant beaucoup regardé le film, je dirais qu’il soigne plus certaines trames un peu expédiées dans le livre. Mais c’était quand même chouette de découvrir l’œuvre originale 🙂
      Cétait mon deuxième Coe, et le premier ne m’avait pas fait grande impression non plus ! En même temps, il a une bibliographie gigantesque..
      Eh oui ! Je crois que j’ai surtout des souvenirs du 2 d’ailleurs. Faudra que je relise ça bientôt 🙂
      Tout beau mois de décembre à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

      1. Et je n’ai jamais vu le film donc je ferai les choses dans l’ordre inverse par rapport à toi : d’abord le livre, ensuite le film !
        Oui, mais ça ne me motive pas forcément à l’explorer davantage. Cela dit, j’en ai un autre dans ma PAL, je l’en sortirai un jour, histoire de voir s’il confirme ou dément ma première impression.

        Aimé par 1 personne

  4. Franchement, tu m’impressiones beaucoup avec ce mois-ci ! Entre ton boulot, les tests des jeux indé et les lectures, tu assures énormément ! Ça t’a permis de découvrir plein de belles lectures et de faire descendre Suzette à une taille indécente haha ! Pour la Forme de l’eau, je n’ai vu que le film, j’ai bien aimé l’histoire et le côté conte, mais ce n’est pas non plus inoubliable. Très heureuse pour toi de voir que la trilogie du Château de Hurle se termine de façon aussi inventive et colorée que le premier tome. « Ils sont chez nous » est aussi un titre qui m’attire beaucoup, notamment avec sa couverture, alors que je ne suis absolument pas polar d’ordinaire.
    J’en profite pour te souhaiter de belles fêtes de fin d’année et une heureuse année 2021 ! Profite bien Coline !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh mais merci !! J’avoue que j’ai pris beaucoup de temps pour les jeux et les livres ce mois-ci, je suis passée en mode hibernation 😉 Je te recommande vivement la trilogie de Hurle, et pareil pour Ils sont chez nous qui m’a bien déroutée !
      Excellente nouvelle année à toi aussi, je me réjouis de nos prochains échanges ! 😀 ❤

      Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :