Druide

Olivier Peru, 2010

Je n’ai pas encore fini de te parler de toutes les lectures que j’ai faites pendant mes deux semaines irlandaises, mais je prends un raccourci pour te présenter Druide, puisque je l’ai lu dans le cadre du Club de Lecture du Pingouin Vert (et que je suis un peu à la fin du délai). C’était notre lecture d’été, qui n’a pas enchanté tout le monde jusqu’à présent (tu peux d’ailleurs retrouver les critiques de Ma Lecturothèque, du Tanuki, de Kin et Kara et du lutin qui sont plutôt unanimes). Je te le dis tout de suite, je suis mitigée aussi, même si j’ai trouvé le matériau de base plutôt sympa.

On te l’annonce d’emblée : quarante-neuf soldats viennent d’être assassinés dans des circonstances mystérieuses. Le druide Obrigan, aidé de ses deux apprentis, est chargé de retrouver les meurtriers dans un délai de trois semaines pour éviter que les deux grandes familles régnantes entrent en guerre.

Que dire de ce livre ! Je l’ai commencé il y a quelques jours (un peu à la bourre, donc, on ne se le cache pas), et j’ai trouvé le début plutôt efficace : on arrive rapidement dans le vif du sujet, le délai de vingt-et-un jours est posé, et à partir de là chaque chapitre correspond à une journée. Cette mise en page annonce donc de l’action soutenue, on a envie de savoir qui a bien pu tuer tous ces soldats, bref, ça part bien.

Et puis, les avis des copines ont commencé à tomber. J’ai lu les chroniques susmentionnées, qui m’annonçaient de grosses lenteurs, une absence quasi-totale de personnages féminins, le tout dans un enthousiasme franchement modéré. Et rétrospectivement, je crois que c’était très bien que je me prenne une petite douche froide à ce moment-là, parce que j’ai décidé de le lire rapidement, en plusieurs grosses sessions de lecture. Et ça a plutôt bien marché : ça ne sauve pas tout, il reste des choses qui me chiffonnent, mais j’ai pu contrer les lenteurs qui risquaient de faire traîner ma lecture et de bloquer totalement mon immersion.

Alors, qu’est-ce que je retiens, au final ? Je trouve l’histoire franchement pas mal, avec des rebondissements que je n’avais pas anticipés, et si on se refait le film à la fin, tout a l’air de fonctionner plutôt bien. On s’écarte vite du côté « enquête », il ne faut pas espérer un thriller sous peine d’être déçu, mais le dénouement fait le job. Certaines idées sont vraiment bonnes aussi, par exemple le lien que les druides peuvent créer avec les animaux, mais en prenant garde car ils risquent de les arracher à leur condition de bêtes sauvages et de les priver de leur liberté.

Par contre, j’ai eu un souci au niveau de l’écriture : je crois que la plume d’Olivier Peru est trop distante, trop factuelle, pas assez dans l’émotion. Et le problème, du coup, c’est que je ne me suis attachée à personne : les personnages sont assez lisses, peu approfondis (voire quasi inexistants pour la plupart). Ils n’apparaissent que lorsqu’on a besoin d’eux, et dès que leur rôle est fini, hop, on n’en entend plus parler. Ça m’ennuie, d’autant que les événements auraient pris beaucoup plus d’ampleur si je m’étais sentie liée aux protagonistes (typiquement, ce que subit la demoiselle druide, ça m’a fait ni chaud ni froid alors que je trouve l’idée vraiment bien)(en fait, plus j’y réfléchis, plus je crois que mon personnage préféré c’est le loup).

Et puis, on arrive au point qui fâche, le rythme : je ne sais pas s’il est lent, il est surtout très inégal. On démarre sur les chapeaux de roue, sans trop d’explications sur l’univers et c’est bien, parce que le mieux c’est quand on peut comprendre petit à petit sans poser des pavés explicatifs. Mais après une centaine de pages, l’histoire ralentit, malgré le compte-à-rebours, et on se retrouve dans des dialogues interminables (et les fameux pavés explicatifs font leur apparition, dommage), et à partir de là c’est les montagnes russes, entre révélations express et discussions de cinquante pages. Un peu comme quelqu’un qui apprend à conduire et qui ne gère pas l’équilibre entre les gaz et les freins, du coup forcément la voiture fait des cahots et c’est pas très agréable pour le passager.

Bref, je reste convaincue que ce livre aurait pu être très bon, parce que beaucoup de chouettes ingrédients étaient déjà réunis, mais je n’ai pas été sensible à quelques points cruciaux qui ont atténué mon plaisir. Après, il faut garder en tête que c’est le premier roman d’Olivier Peru, qui est par contre un dessinateur de BDs très productif (et c’est lui qui a fait le visuel d’Hero Corp, pour la petite histoire), et là je me demande si Druide n’aurait pas été mille fois mieux en BD, en fait (j’ai bien l’impression que si !). Bilan mitigé donc, je pense que je privilégierai les bandes-dessinées pour découvrir le travail d’Olivier Peru, parce que j’ai bien l’impression qu’en format livre il maîtrise mieux le fond que la forme.

Un peu de musique celtique pour terminer ? Allez, je ne résiste pas. Et pour faire d’une pierre deux coups, je te mets un extrait de la bande-son du dessin animé The Secret of Kells, que je n’ai pas encore vu (ça ne saurait tarder) mais qui se déroule en Irlande et qui est réalisé par Tomm Moore qui a déjà fait Song of the Sea (que je te conseille VIVEMENT). Les dessins sont magnifiques, l’ambiance aussi, et la musique est signée Bruno Coulais (eh oui, le compositeur des Choristes, du Peuple Migrateur et d’un TAS d’autres sublimes bandes-son). De l’or en barres !

31 commentaires sur “Druide

Ajouter un commentaire

  1. Mais trop grave pour le loup (enfin la louve plutôt), je l’aimais bien aussi et j’avais trop peur qu’elle clamse comme ça, inutilement. M’enfin en même temps, on me met un animal sous le pif et direct je suis toute chose XD
    Comme toi, j’ai pas trop apprécié les personnages, j’aimais bien les persos secondaires mais ils sont vite expédiés à l’arrière-arrière plan donc bon :/ Ton paragraphe sur le rythme est très juste je trouve ! C’est tout à fait ça ^^
    Kin

    Aimé par 1 personne

    1. Haha 🙂 Mais limite c’était celle dont on suivait le mieux les émotions, en fait x)
      Oui je te comprends ! Au début j’avais bien envie d’apprécier les deux apprentis, et Jarekson, et miss druidesse (j’ai déjà oublié son nom), mais finalement… on a rien à quoi s’accrocher :/
      Des bisous ! ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Aaaah la musique de The secret of Kells est tellement géniale. J’ai adoré ce film (tout comme Song of the sea d’ailleurs, je ne sais pas si tu l’as vu) 🙂
    J’ai choisi de ne pas lire ce roman du book-club, je crois que j’ai bien fait x)

    Aimé par 1 personne

    1. Ouiiii justement, j’ai adoré Song of the sea 🙂 du coup je vais pas tarder à voir secret of kells, je sais déjà que je vais aimer aussi 😉
      Haha ! Bon, peut-être que tu aurais fait remonter la popularité du bouquin, sait-on jamais 😉 Pour moi tout n’est pas à jeter, au contraire ! Mais je suis passée à côté…

      Aimé par 1 personne

  3. Je le vois souvent sur la blogo ce livre sans jamais m’y intéresser parce que je ne suis pas trop portée sur la fantaisy sauf si vraiment le résumé m’attire l’oeil ! Du coup j’ai bien fais parce que je ne pense pas qu’il me plairait.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas si je dois te le conseiller ou pas 🙂 L’histoire est quand même chouette et il a plu à beaucoup de monde ! Mais le traitement ne me convient pas complètement…
      Ouiii j’ai hâte de le voir !

      J'aime

  4. je suis complétement d’accord avec toi, je pense que cette histoire fonctionnerait beaucoup mieux en BD (si elle sort je suis preneuse en tout cas !)

    Tomm Moore ❤ ❤ ❤ Dans mes bras copine !
    J’attends très très très impatiemment son prochain film « Wolfwalkers » 😀

    Aimé par 1 personne

        1. Alors quand je suis allée voir le livre de Kells à Dublin cet été, j’ai vu des artbooks de Secret of Kells oui ! 😀 (mais j’avais pas de place dans mes bagages haha et j’avais quand même envie de voir le film avant 😉 )

          J'aime

  5. Merci pour cette critique constructive. Je vais donc rattraper mes lectures et ne pas m’attarder sur ce roman. Ceci dit, The secret of kells est pour moi une totale découverte. je vais de ce pas pas fouiller sur Youtube pour écouter cette OST!!!

    Aimé par 1 personne

  6. Je pensais que ce titre avait plutôt bonne réputation ma fois.
    Bon sinon file regarder Brendan et le secret de Kells (oui je crois l’avoir regardé en français, il n’y a bien que pour les films d’animation que ça ne me gène pas), c’est vraiment une petite pépite et ça fait plaisir de pouvoir réécouter un peu de l’OST. ❤

    Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :