[Rétrospective] Mars

Une petite semaine de retard pour ce bilan mensuel, histoire de prendre un peu de vacances des écrans, mais me revoilà pour te présenter toutes les belles lectures que j’ai faites en mars ! Beaucoup de belles choses, et quelques graphiques (ce qui n’arrive pas souvent, mais j’ai fait un craquage en librairie), voyons tout ça de plus près.

Les livres :

  • Vincent TASSY – Diamants
  • Aurélie WELLENSTEIN – Yardam
  • Stéphane SERVANT – La langue des bêtes
  • Lucie C. BERRY – L’âme du papillon
  • Stéphanie GLASSEY – L’éventreuse
  • STENDHAL – Le rouge et le noir
  • CY. – Radium girls
  • Heike FALLER – Amitié. Tout ce qui nous lie
  • Sophie LAMBDA – Tant pis pour l’amour

Je commence avec le roman qui a illuminé mon mois de mars : Diamants, la dernière merveille de Vincent Tassy. J’en reparlerai par ici, c’est certain, donc je n’entre pas dans les détails, mais c’est un coup de foudre absolu. En littérature de l’imaginaire, j’ai aussi lu Yardam, qui m’a bien plu (même si je suis restée un peu extérieure au récit), La langue des bêtes qui installe une atmosphère vraiment réussie, et L’âme du papillon, premier roman de ma chère Lucie qui m’a fait passer un très joli moment. J’ai également beaucoup aimé L’éventreuse, court roman suisse dont je te parle bientôt !

Pour le classique du mois, j’ai lu Le rouge et le noir en compagnie de L’ourse bibliophile. C’était l’occasion de découvrir la plume de Stendhal, et je ne suis vraiment pas déçue du voyage ! La psychologie des personnages est fascinante, de même que la façon dont il décortique les relations entre les gens, les non-dits, les sous-textes, les stratégies, les illusions. Un excellent moment de lecture !

Et enfin, côté BDs, trois belles découvertes également : le glaçant Radium girls, le réconfortant Amitié et le très pertinent Tant pis pour l’amour (et là encore, j’ai prévu de te parler de tout ça bientôt donc je n’en dis pas plus).

Les sagas :

  • Ellie S. GREEN – Steam Sailors T1-T2
  • Emil FERRIS – Moi ce que j’aime, c’est les monstres T1

J’ai passé un très chouette moment avec les deux premiers tomes de Steam Sailors, qui fait partie des finalistes du PLIB de cette année. C’est dynamique, espiègle, ça parle d’aventure et de pirates des cieux, parfait pour s’aérer la tête et se remonter le moral. Je suis aussi tombée en admiration devant Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, un ouvrage que j’ai longtemps hésité à acheter (parce qu’il coûte bonbon et que je n’étais pas sûre d’adhérer au dessin) mais qui m’a éblouie à chaque page. J’en reparle bientôt, c’est certain !

Les services de presse :

Je me suis un peu noyée dans les services de presse en mars, et je pense d’ailleurs que je vais faire un petit break dans l’auto-édition pour retrouver du plaisir à en lire (ça devient un peu l’usine là, à force, et je commence à voir davantage les contraintes que les bénéfices !). Je te reparle bientôt de Zone de contrôle et du Ministère secret, offerts respectivement par les éditions Plaisir de Lire et par la distribution Dargaud Suisse (deux très sympathiques lectures !), et pour l’auto-édition, il y en a pour tous les goûts : du contemporain « tranche de vie » avec Jamais très loin des cyprès, de la science-fiction un peu barrée avec Retour aux sources, un magnifique ouvrage pour les enfants avec L’exil des animaux, la dernière parution de mon cher Joseph Kochmann avec Chien chaud, quatre saisons (si tu n’as pas encore découvert son travail, n’attends plus !), le début d’un cycle de thrillers avec Asphyxie et un autre polar un peu impertinent avec Les serpents de sable. De très chouettes lectures dans l’ensemble, mais les délais à tenir commencent à m’user !

Evolution de Suzette :

  1. Lucie C. BERRY – L’âme du papillon
  2. Hélène DORMOND – Zone de contrôle
  3. Stéphanie GLASSEY – L’éventreuse
  4. Ellie S. GREEN – Steam Sailors T1-T2
  5. Stéphane SERVANT – La langue des bêtes
  6. STENDHAL – Le rouge et le noir
  7. Aurélie WELLENSTEIN – Yardam
  8. CY. – Radium girls
  9. Heike FALLER – Amitié. Tout ce qui nous lie
  10. Emil FERRIS – Moi ce que j’aime, c’est les monstres T1
  11. Sophie LAMBDA – Tant pis pour l’amour
  12. Joann SFAR & Mathieu SAPIN – Le ministère secret T1
  13. Vincent TASSY – Diamants
  14. COLLECTIF – Eclats de chocolat
  15. Ken KESEY – Et quelquefois j’ai comme une grande idée
  16. Patrick NESS – Burn
  17. José Carlos SOMOZA – La caverne des idées
  18. James SMYTHE – The Anomaly Quartet T3

Je parlais de folies en librairie, mais j’ai plutôt bien limité les dégâts en lisant tous les romans graphiques dès leur achat. J’ai reçu Eclats de chocolat qui me fait bien envie (un recueil de nouvelles suisses autour du chocolat, c’est prometteur !), et je me suis acheté un Patrick Ness (on n’a jamais trop de Patrick Ness), un Somoza (même remarque) et le tome 3 de la folle saga du Anomaly Quartet qui est enfin sorti ! Presque deux ans que j’attendais ça, je trépigne déjà à l’idée de m’y plonger. Suzette se porte à merveille, et je suis dans une phase où sa taille me motive à lire, donc on s’en sort plutôt bien !

18 commentaires sur “[Rétrospective] Mars

Ajouter un commentaire

  1. Il faut vraiment que je lise Vincent Tassy ! C’est ce que je me dis depuis son premier roman et je n’en ai encore lu aucun !
    J’avais beaucoup aimé La langue des bêtes. Je n’ai plus de souvenirs précis, mais je garde le souvenir d’une grade poésie.
    C’était vraiment chouette, cette lecture commune ! Une belle surprise ! (Par contre… c’est l’OursE… ^^)

    J’ai emprunté Radium girls à la bibliothèque, donc lecture prévue bientôt, Tant pis pour l’amour m’intrigue et Moi, ce que j’aime, c’est les monstres marine dans ma PAL depuis des siècles, mais que veux-tu, j’attends le « bon moment » !

    Superbe bilan une fois de plus ! Tu me donnes encore plus envie de lire (et de faire maigrir ma PAL !)

    Aimé par 1 personne

    1. Aaaah Vincent Tassy ❤ Vraiment, fonce ! Et effectivement, c’est surtout la poésie qui va me rester aussi dans La langue des bêtes, je pense.
      MAIS OUI toutes mes excuses ! J’ai fait gaffe dans l’url, et j’ai pas vu que je m’étais plantée dans le texte. Mais c’est modifié 🙂
      Oh génial, tu me diras ce que tu as pensé de Radium Girls ! Et pour les deux autres BDs, de gros coups de coeur pour moi 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Je vais le faire, un jour, promis ! Je finirai bien par me décider à le lire !
        Merci ! Je n’en fais pas une affaire d’état et ce n’est pas la première que ça arrive (chez d’autres, je veux dire), mais autant ne pas invisibiliser le féminin une fois de plus ! ^^
        J’ai beaucoup aimé Radium Girls que j’ai trouvé assez terrifiant dans le contraste de la gaieté légère du début et la maladie qui assombrit tout ensuite, mais j’aurais aimé parfois un peu plus de matière, notamment concernant leur procès. Je comprends ce choix de l’intime, ce zoom sur ce groupe de filles, mais je n’aurais pas dit non à quelques infos supplémentaires.

        Aimé par 1 personne

        1. Oui, je vois ce que tu veux dire et ça m’a aussi donné envie de creuser davantage l’histoire ! Mais c’est un sentiment que j’ai souvent avec les BDs, qui passent « trop vite » par rapport aux romans, et j’ai quand même été assez saisie, comme toi, par cette plongée dans le quotidien 🙂

          Aimé par 1 personne

          1. De mon côté, je ne crois pas que ce soit lié à ça, autant je peux être frustrée sur un roman (comme pour Les Nuages de Magellan récemment) en me disant qu’il aurait pu faire quelques pages de plus et approfondir un peu plus ci ou ça, mais pour les BD, ça ne me le fait pas vraiment. Enfin, ce que j’essaie de dire, c’est que je ne compare pas à un potentiel roman, c’est la façon dont la BD en question a été traitée. Rah, j’ai l’impression de ne pas être claire du tout…

            Aimé par 1 personne

  2. Pff, à cause de toi et L’ourse bibliophile, je vais sûrement retenter « Le Rouge et le Noir » alors que je comptais donner mon exemplaire… C’est pas avec vous que je vais vider mes étagères.

    La couverture de « Diamants » me perturbe, sûrement parce que c’est très connoté « oeuvre d’art » et que j’ai du mal à me détacher de ça.

    Aimé par 1 personne

  3. Quand j’ai lu Le Rouge et le noir, j’ai été surprise d’apprécier autant le style et l’histoire grâce principalement aux personnages.
    Je vais bientôt lire Retour aux sources, j’avais adoré Les Litanies de l’Unique du même auteur.
    Je te souhaite de bonnes lectures en avril !

    Aimé par 1 personne

      1. Oh, j’ai du mal m’exprimer. Mais quand j’étais au lycée, je faisais beaucoup de lectures personnelles de classiques. Je ne pense pas l’avoir à proprement dit étudié en cours. Mais je garde de toute façon de bons souvenirs de mes années en littéraire.

        Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :