[Sélection] Six BDs de femmes fortes et inspirantes

Il y a deux ou trois mois, j’ai été prise d’une pulsion subite et j’ai acheté plein de BDs qui me faisaient envie depuis longtemps. Le porte-monnaie a eu un peu mal (c’est loin d’être gratuit ces choses-là, dis donc), mais je suis enchantée de mes lectures, et il est donc bien normal que je te fasse partager cet enthousiasme ! D’autant que toutes ces BDs sont écrites et dessinées par des femmes, et qu’elles mettent en avant des personnages féminins aux parcours inspirants. Des titres qui m’ont transportée, émue, fascinée ou fait sourire et que je ne peux donc que recommander !


Sophie Lambda – Tant pis pour l’amour

Ca fait longtemps que je vois circuler cette BD, et c’est après avoir entendu Sophie Lambda dans une interview que j’ai décidé de franchir le pas. Dans ce roman graphique plutôt épais, elle revient sur sa relation toxique avec un jeune comédien, des premiers jours merveilleux à la lente descente aux enfers.

Savant mélange de narration, d’humour et de pédagogie, ce livre nous fait passer par toutes les émotions tout en mettant beaucoup de soin dans la vulgarisation et l’explication des différentes phases. Je l’ai trouvé vraiment bien construit, avec un début très axé sur l’histoire, puis des parties plus théoriques et pleines de conseils. On suit le personnage principal jusqu’à « l’après », y compris dans sa reconstruction et les effets à long terme de cette expérience, ce qui permet d’aborder beaucoup de points importants et très intéressants. Certains passages peuvent piquer un peu, notamment si ça fait écho à du vécu, mais ça fait aussi du bien de réaliser certaines choses et de s’armer contre ce genre de profils !


Cy. – Radium Girls

J’aime beaucoup le travail de Cy., que je suis depuis quelques années déjà, et cette nouvelle BD m’intriguait beaucoup. Elle nous raconte la vie de ces ouvrières qui manipulaient des peintures toxiques, s’exposant quotidiennement au radium sans avoir idée de ce qu’elles risquaient. Là aussi le scénario va crescendo, à mesure qu’elles subissent des effets secondaires de plus en plus alarmants et qu’elles se heurtent au silence des autorités.

Ce que j’ai préféré dans cet ouvrage, c’est tout le travail autour des couleurs : l’ensemble est un gigantesque camaïeu de violets et de verts pâles, les planches sont tout simplement magnifiques. Le petit inconvénient, c’est qu’il n’est pas toujours simple de différencier les personnages, j’ai parfois eu du mal à m’y retrouver. De manière générale, j’ai aussi trouvé le traitement de l’histoire un peu léger, j’aurais voulu davantage de détails sur les dessous de cette affaire et sa conclusion, ou au moins des pistes de lecture pour approfondir le sujet. Mais je reste globalement bien satisfaite de cette lecture !


Virginie Ollagnier & Carole Maurel – Nellie Bly

Autre portrait de femme, autre ambiance : Nellie Bly nous propose de suivre une pionnière du journalisme américain dans son infiltration dans un asile psychiatrique pour femmes. Le but est évidemment de dénoncer les sévices qu’elles subissent dans le silence le plus total, et Nellie ne sera pas épargnée non plus par le personnel médical du lieu.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, qui m’a donné très envie de lire le livre écrit par Nellie Bly sur cette expérience, Dix jours dans un asile. Le style de Carole Maurel me plaît toujours autant et l’ambiance un peu fantastique qu’elle installe pour illustrer la folie fonctionne à merveille. L’histoire est prenante, Nellie est évidemment bluffante dans son audace et sa persévérance, les flash-backs nous permettent de comprendre son parcours, bref c’est une lecture efficace et rondement menée que je recommande !


Aude Mermilliod – Le chœur des femmes

Ca fait longtemps que je connais Martin Winckler pour ses vidéos de vulgarisation (sur la contraception, notamment) mais je n’ai encore jamais lu ses romans. Dargaud Suisse m’a proposé de m’envoyer cette adaptation en BD du Chœur des femmes, l’occasion était donc parfaite pour enfin découvrir cette histoire ! On y suit une jeune médecin ambitieuse et un peu trop formattée, qui se retrouve en stage avec un gynécologue. A travers les patientes et leurs parcours de vie, il lui fait découvrir une médecine plus humaine, plus empathique, et qui ne s’arrête pas aux diagnostics et aux traitements.

C’est un texte très fort, porté par des planches sobres et harmonieuses. J’ai adoré cette lecture, qui remet en question beaucoup de pratiques médicales et met en lumière des violences, des raccourcis, des habitudes pas assez remises en question. En peu de pages, on aborde une foule de thèmes et des témoignages déchirants. C’est un roman graphique qui se savoure en prenant son temps, pour s’imprégner de chaque histoire, et qui est chargé d’émotion. Une merveille !


Florence Dupré La Tour – Pucelle T2

J’ai déjà chroniqué le premier tome de Pucelle à sa sortie : c’était un gros coup de cœur, et c’est donc tout naturellement que je me suis ruée sur le tome 2 qui vient tout juste de paraître. Aussitôt acheté, aussitôt englouti, et le verdict ne t’étonnera pas : je suis à nouveau sous le charme de cette narration impitoyable, sans tabou, très imagée.

Toujours par le biais de l’autobiographie, Florence Dupré La Tour nous parle cette fois de l’adolescence, des premiers émois et des difficultés d’être une femme face au regard des hommes. Elle porte toujours le poids de ce que l’Eglise lui enseigne, elle se noie entre désir et culpabilité, elle analyse ces petites phrases lourdes de sens, ces messages implicites, tout ce qui la façonne et l’enchaîne à des représentations qui ne lui correspondent pas. J’adore cette narration, ce rythme, cette efficacité dans les dessins, j’espère qu’une suite est prévue et j’ai envie d’inviter tout le monde à se lancer dans ce récit si vif et courageux.


Emil Ferris – Moi ce que j’aime, c’est les monstres T1

Et je termine sur un autre coup de coeur absolu : le fameux Moi, ce que j’aime, c’est les monstres que je vois passer partout depuis des années. Pour être tout à fait honnête, je n’étais pas sûre d’apprécier ces dessins au stylo-bille, et c’est probablement pour ça que j’ai mis autant de temps à l’acheter (alors que le catalogue de Monsieur Toussaint Louverture ne m’a encore jamais déçue). Mais clairement, quand on tient l’objet entre ses mains (avec son poids conséquent), le ressenti n’a rien à voir avec les photos et j’ai été vraiment renversée par la qualité du trait, l’originalité des angles de vue, la précision folle des décors, l’intelligence de cette narration.

Mais au-delà du dessin, j’ai aussi adoré l’histoire de cette jeune fille qui se voit comme un monstre, qui peine à comprendre le monde qui l’entoure et qui le réécrit à sa manière pour mieux gérer les difficultés de sa vie quotidienne. Le scénario est d’une richesse folle, et je suis bluffée de cette traduction (je ne sais même pas comment ils ont fait pour que le texte ait l’air aussi bien intégré aux images, si quelqu’un connaît le procédé, je suis très curieuse !). On est vraiment sur de l’atypique, mais si tu aimes les ouvrages qui sortent des sentiers battus, ce roman graphique est tout bonnement phénoménal !

Un commentaire sur “[Sélection] Six BDs de femmes fortes et inspirantes

Ajouter un commentaire

  1. Je note « Tant pis pour l’amour » que je ne connaissais pas.

    Oh, j’ai lu « Dix jours dans un asile » de Nellie Bly, je te le conseille !

    La BD qui me donne le plus envie, c’est « Radium Girls ». « Moi, ce que j’aime, c’est les monstres », j’en ai vraiment trop entendu parler, je vais attendre quelques années, je pense… J’en fais une indigestion sans l’avoir lu.

    « Le Choeur des femmes », je l’ai dans ma PAL en roman, je ne vois donc pas l’intérêt de me procurer la BD…

    J'aime

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :