[SLPJ] Retour sur le salon du livre de Montreuil !

Il y a déjà dix jours, je me suis rendue à Montreuil pour mon tout premier salon du livre en France. Il faut dire qu’avant d’ouvrir ce blog, je me contentais du Salon du Livre de Genève sans vraiment me demander ce qui se faisait dans le pays d’à côté, et c’est grâce aux copines de la blogosphère que j’ai eu envie de me lancer à la conquête de nouveaux horizons. J’ai donc découvert la joie des dédicaces, des rencontres, des stands bondés et des prix français, alors autant te dire que je ne regrette pas !

(Et avant que tu fasses la remarque, oui je t’en parle longtemps après, et je n’ai globalement pas été très active par ici. La faute à la grippe, en partie, et surtout à la frénésie pré-Noël qui ne me laisse que peu de répit… Mais je te prépare une GROSSE chronique récapitulative de toutes mes dernières bonnes lectures, alors sois patient !).

Déjà, un petit mot sur les copines : j’ai passé mon weekend avec Cha’, Plouf, Kin, Kara, Hélène, Dariane, Cheïma et Léa, et j’étais vraiment, vraiment contente d’enfin les rencontrer. C’est génial de se dire que les liens qu’on tisse virtuellement ne sont pas que du vent, et que le courant passe immédiatement quand on se voit en vrai, alors merci pour cet accueil et tous ces rires !

Mais bon, passons aux choses sérieuses, à savoir les dédicaces et, bien entendu, les achats ! Suzette en a pris pour son grade une fois de plus, j’imagine que tu t’en doutais. Je n’ai pas un sens aigu de la chronologie (et le fait que ça se soit déroulé il y a plus d’une semaine n’aide pas), alors je vais te présenter ça par stand :

Editions du Rouergue :

C’est ici que j’ai démarré mon périple, avec la dédicace de Stéphane Servant (dont j’avais adoré Sirius, qui était mon favori du PLIB 2018). Je n’avais pas mon livre avec moi, j’ai donc profité d’acheter La langue des bêtes, et pendant que j’y étais j’ai craqué pour Happa No Ko de Karin Serres, et pour la version papier de NIHIL de Alex Cousseau qui me faisait de l’œil depuis sa sortie et que je n’avais pas encore pris le temps de lire en numérique. J’ai adoré échanger avec Stéphane Servant, qui montre beaucoup de sensibilité, j’ai vraiment hâte de lire ce roman !

Nathan Jeunesse :

Pas d’achat à ce stand, mais la rencontre tant attendue avec Fabrice Colin, un auteur que je suis depuis très longtemps (et tu le sais déjà si tu as eu l’occasion de lire mon dossier). J’ai pas mal hésité sur le livre que je voulais lui faire dédicacer, et j’ai finalement opté pour Big fan que j’ai lu il y a deux semaines et dont je te parle bientôt, parce que c’est un roman totalement barré et captivant, à l’image du grain de folie qu’il met dans tous ses projets. Inutile de te dire que j’étais aux anges !

Scrineo :

Là aussi, j’ai profité d’acheter deux romans que j’avais déjà en numérique et qui me font très envie : Rouille de Floriane Soulas et Le dieu oiseau d’Aurélie Wellenstein (tous deux sélectionnés pour le PLIB 2019). J’ai d’ailleurs pu me les faire dédicacer tous les deux, et Aurélie Wellenstein m’a même dessiné un loup à crinière (maned wolf, si tu n’avais pas encore fait le rapprochement), la grande classe. J’ai également craqué pour Les nuages de Magellan de Estelle Faye, lui aussi en lice pour le PLIB 2019.

Editions du Chat Noir :

Je me réjouissais de voir le stand des éditions du Chat Noir, parce qu’on ne trouve pas leurs livres en rayon et qu’il faut les commander. J’aurais eu très envie d’acheter La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet et Comment le dire à la nuit de Vincent Tassy (deux gros coups de coeur, dont je te parle bientôt (pour changer)) mais ils n’étaient malheureusement pas sur le stand (trop adultes pour un festival de la jeunesse). Alors à la place, j’ai pris Nox de Eloïse Tanghe (encore et toujours dans les sélectionnés du PLIB).

cvt_nox_9028

L’expo du salon :

Au sous-sol se tenait une magnifique exposition sur des contes réédités et illustrés par toute une palette d’artistes de talent. J’ai adoré découvrir ces visuels différents (et cette bulle plus calme faisait un bien fou après l’énergie des étages), et je me suis finalement laissée tenter par Le magicien d’Oz adapté par Sébastien Perez et illustré par Benjamin Lacombe.

La joie de lire :

Je suis tombée un peu par hasard sur Blaise Hofmann qui dédicaçait son dernier livre de vulgarisation, Les mystères de l’eau, illustré par Rémi Farnos. Blaise Hofmann, je t’en ai déjà parlé, c’est lui qui animait le premier atelier d’écriture auquel j’ai participé en début d’année, et il nous avait déjà présenté ce projet qu’il a fait en collaboration avec l’université de Lausanne. Je l’ai donc acheté, avec une dédicace de l’auteur et du dessinateur en prime !

mysteres_eau_rvb-270x399

Sarbacane :

Je n’ai pas sauté sur les titres de Sarbacane que je vois passer partout, parce que je ne raffole toujours pas des romans jeunesse contemporains, par contre j’ai dégoté un thriller qui a l’air plutôt sympa, Colorado Train de Thibault Vermot. Alors comme j’entends beaucoup de bien de cette maison d’édition, je tente !

Colorado train par Vermot

Bragelonne :

On continue les craquages avec le stand Bragelonne : il faut savoir qu’en Suisse, ces livres sont très chers (grand format, bien épais, pas de miracle), alors j’ai un peu lâché les chevaux. J’avais prévu d’acheter la suite de la trilogie du Paris des Merveilles de Pierre Pevel, dont j’ai beaucoup aimé le premier tome (merci Cha’ !), et j’ai fini par me procurer toute la trilogie en version intégrale et illustrée (le livre est magnifique !). A côté de ça, on m’a vivement recommandé Calame de Paul Beorn, que j’ai d’ailleurs fait dédicacer (et l’auteur est adorable), et j’ai même reçu le premier tome du Cycle des démons de Peter V. Brett pour me récompenser d’avoir dépensé autant d’argent.

Pépites du salon :

Mais ça n’est pas tout à fait terminé, l’apothéose a eu lieu au stand des Pépites, qui regroupait les coups de cœur des organisateurs, des blogueurs partenaires, et des romans dans le thème de cette année, à savoir « Nos futurs ». Ca partait dans toutes les directions, entre les problèmes de société, l’intelligence artificielle, le post-apocalyptique, l’immigration et j’en passe, et j’ai vraiment pu me faire plaisir. En vrac, j’ai donc acheté : La guerre des salamandres de Karel Čapek, dont j’avais entendu parler chez l’Ours bibliophile et qui me tentait beaucoup, l’intégrale des dix tomes de Terremer d’Ursula le Guin à tout petit prix (et illustré !), Le gang de la clef à mollette de Edward Abbey (parce que les couvertures de Gallmeister me font toujours craquer) et finalement La zone du dehors de Alain Damasio (pour continuer l’expérience déroutante de La horde du Contrevent).

On est donc sur le nombre très honorable de 17 achats pour le week-end, 13 entrées chez Suzette si on compte les quatre titres que j’avais déjà en numérique. Heureusement que les vacances approchent, que je puisse faire baisser un peu cette pile infernale, même si je sais que ça fait longtemps que tu n’y crois plus !

Bref, je m’arrête là, ce fut un très beau week-end rempli de belles surprises et ça m’a vraiment donné envie de faire plus de Salons hors de la Suisse. Je ne voyais pas forcément l’intérêt des dédicaces, et finalement j’ai pris beaucoup de plaisir à discuter avec les différents auteurs et à mettre des visages sur des noms. Ça changera certainement mon expérience de lecture pour les titres en question, et je me réjouis de lire tous ces nouveaux romans ! Quant à toi, porte-toi bien, et promis, on se retrouve bientôt pour parler bouquins.

30 commentaires sur “[SLPJ] Retour sur le salon du livre de Montreuil !

Ajouter un commentaire

  1. Alors déjà : hiiiii ♥
    Puis aussi, quand même 17 ^^ Mais je crois pas que j’avais été bien raisonnable l’année d’avant non plus et puis c’est vrai que par chez vous les livres ne sont pas donné ^^
    Des bisooous en tous cas, et encore une fois, c’était vraiment trop cool de voir ta petite bouille en vrai ♥

    J'aime

  2. Merci pour ce compte-rendu qui donne très envie 🙂
    L »édition collector du Paris des merveilles a l’air tellement belle que ton craquage me semble juste indispensable !
    Amuse-toi bien avec toutes ces belles lectures 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah il est effectivement CANON, j’ai juste pas pu résister ^^ (la version blanche était encore plus jolie, mais elle coûtait 20€ de plus pour simplement un coffret autour, donc j’ai quand même préféré ne pas abuser haha)
      Merciiii et j’espère qu’une fois on se rencontrera en salon ! 😊

      Aimé par 1 personne

  3. Woow j’avais pas réalisé que t’avais acheté autant de livres! (Mais tu les cachais où tes sacs ? Mdr)
    En tout cas c’était trop trop chouetttttttttttttte !!!! 😁😍
    Vivement qu’on se refasse un nouveau salon/événement/truc
    Des gros bisouilles !!! 😘😘😘
    Kara

    Aimé par 1 personne

    1. Dans ma caaaaaape 😁😁😁
      (je faisais moins la fière quand j’ai réalisé que tout ne rentrait pas dans ma valise hahaha)
      Ouiiiii ça m’a fait tellement plaisir de vous rencontrer enfin ! 😊😊 Et je garde précieusement les photos héhé ❤️

      J'aime

  4. J’espère que tu aimeras La langue des bêtes ! Ça a été un coup de coeur pour moi ! Du coup, faudrait que je pense à découvrir ses autres livres… Et La guerre des salamandres aussi !
    Il y a tellement de livres qui me font envie dans ton bilan ! C’est affreux, j’ai envie de dévaliser une librairie !
    Super ton bilan en tout cas !

    Aimé par 1 personne

  5. Ce salon ne me tente pas plus que ça dans le sens où il y a beaucoup de jeunesse et de fantasy, genres qui ne m’attirent guère (dit la fille qui a relu un jeunesse à l’instant), mais… Tu n’as pas acheté que ça, j’ai l’impression ! J’aurais jamais cru voir Edward Abbey dans tes achats de Montreuil 😮

    (bon, j’avoue, le salon est loin de chez moi aussi)

    Aimé par 1 personne

    1. J’étais étonnée aussi, je ne m’attendais pas à un choix si varié ! Au final, certains stands ont choisi de présenter uniquement leurs titres jeunesse, mais d’autres n’ont pas fait la distinction, et dans la sélection des pépites du Salon on trouvait de tout !

      Aimé par 1 personne

Répondre à Maned Wolf Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :